Magazine Culture

Je suis musulman

Par Alaindependant

Bien sûr que la plupart d’entre nous sommes K.O. Bien sûr que les mots seront toujours trop faibles pour exprimer l’horreur d’une telle agression. Pour exprimer la peine et la douleur. Pour crier le dégoût face à l’ignominie et l’imbécilité d’actes que rien ne justifie ! Il n’y a pas que le nombre de victimes, ni leurs noms, il y a aussi le symbole qu’ils représentent. Et dès lors, ce ne sont pas que les familles, les amis, la presse qui sont en deuil. Ni la France, ni l’Europe… mais une fois encore, la « démocratie » dans l’une de ses valeurs les plus essentielles.

Maintenant, cela suffit-il à l’engouement généralisé dont on peut raisonnablement se demander si les victimes elles-mêmes l’auraient approuvé ?… Je ne partageais pas la ligne rédactionnelle de Charlie-Hebdo, loin s’en faut ! Et n’irai pas clamer « Je suis Charlie » comme je ne suis pas allé brailler que j’étais Américain après le 11 septembre 2001, et n’irais pas hurler que je suis Zemmour, Houellebecq ou Finkielkraut si parfois ces derniers devaient subir quelque agression. Cependant, rien ne justifiera jamais l’usage de la violence et des armes à l’encontre de civils innocents. RIEN ! JAMAIS !… Mais aussi, NULLE PART !!

Par ailleurs, premier enseignement : les médias auraient pu commencer par nous informer de TOUTES les victimes de ce drame, et non les hiérarchiser et ne parler que des figures les plus connues. De la même manière, il faudrait vraiment apprendre à ne pas oublier les évènements souvent tragiques qui font le quotidien de nos semblables. Ni avoir la mémoire sélective pour ne retenir que ce qui nous arrange et nous convient. En oubliant ce qui nous concernerait moins, et dont d’autres paient le prix fort chaque jour. Anonymes qui peuplent nos « faits divers » mais essuient la plupart du temps notre indifférence quand ce ne sont pas nos attaques de toutes les sortes : verbales, écrites, armées…

Ainsi p.ex., comment oublier ces 600.000 enfants irakiens, morts d’un embargo dont les EU clamaient que c’était le prix à payer pour la défense de nos « valeurs ». 600.000 enfants ! De quelles « valeurs » s’agit-il donc… qui autorise la loi du plus fort à décimer ainsi des populations entières dont tant d’enfants !? Que l’on songe à l’Irak, à l’Afghanistan, à la Syrie, au Liban, à la Libye, au Yémen, à la Palestine… – et où certains rêvent d’y ajouter l’Iran – tous pays dont les populations sont littéralement décimées, assassinées par millions sous nos yeux pour la soi-disant défense de nos « valeurs » ! Ou faudrait-il plutôt parler de la défense de nos « intérêts » ?…

Loin de moi l’idée d’innocenter les meurtriers qui ont opéré dans les locaux de Charlie-Hebdo, ni d’en faire des victimes… mais sont-ils seuls responsables de ce type de barbarie ? Cela nous arrangerait bien, sans doute. Et c’est tellement commode… Mais, n’est-ce pas un peu simple sinon simpliste ? Et ne faudrait-il pas se poser d’autres questions ? P.ex. à qui profite ces crimes ? Aux musulmans ? Certainement pas. Ils en sont les premières victimes, une fois de plus ! Et aussi : comment se fait-il que tant d’armes de guerre circulent si aisément ? Ce commerce profite-t-il aux musulmans ou à ceux qui les fabriquent et sont les mêmes qui sont patrons d’une presse soi-disant « libre » !? Et encore, comment se fait-il que des jeunes gens se radicalisent au point d’en arriver à l’irrémédiable ? Quelles sont les carences de nos Etats incapables d’intégrer comme n’importe quel citoyen une partie de sa jeunesse ? N’y a-t-il pas dans nos multiples décisions politiques erronées les germes de ce qui nous revient tôt ou tard en pleine figure ? Derrière les appels pressants à « l’unité nationale », depuis combien de temps ces hypocrites qui d’un coup défilent ensemble, ne se sont-ils pas surpassés les uns les autres, tant à droite qu’à gauche, dans un racisme de plus en plus rampant, masqué, insidieux, pour stigmatiser par lois et décrets la population arabo-musulmane de nos pays européens, relayés en cela par des médias nauséeux aux ordres de ces mêmes patrons, complices du grand capital !? Et enfin, pourquoi donc des unités spéciales des forces de police, surarmées et en surnombre, ne se limitent-elles pas à tirer dans les jambes des criminels au lieu de les liquider et ne plus pouvoir en tirer aucune information ?

Fiers et forts de nos certitudes et de nos technologies mortifères, absolument convaincus de notre supériorité en tous points, pense-t-on vraiment que l’on peut frapper indéfiniment sans la crainte de répliques, des populations humiliées, méprisées, et brutalisées ? Jusqu’à les détruire impunément ? Pense-t-on vraiment que nos alliances et nos guerres abjectes resteront sans réaction de la part de quelques individus rendus fous par la vision de leurs proches, de leurs pays, de leurs cultures saccagées, dévastées, ruinées depuis des décennies sans que cela ne s’arrête et dans l’injustice la plus totale ? Si c’est le cas, l’on se trompe lourdement, et il suffirait d’inverser les rôles pendant un moment pour imaginer quelles pourraient être nos réactions face à tant de saccages, de persécutions, d’inégalités à notre encontre…

Il me paraît dès lors urgent de revoir de fond en comble nos politiques tant intérieures qu’extérieures… sous peine que cette tuerie, qui n’est pas la première, ne soit la suite d’une série dont personne à ce jour ne peut prédire ni l’ampleur, ni la fin… Et pour ma part, aujourd’hui, au lieu de dire, ‘je suis Charlie’, j’aurais tendance à dire ‘je suis musulman’ !

Daniel Vanhove


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alaindependant 70792 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte