Magazine Concerts & Festivals

Wishbone Ash - Spirit of '66, Verviers - le 9 janvier 2015

Publié le 09 janvier 2015 par Concerts-Review

Mitch ZoSo Duterck

WISHBONE ASH - 2015.01.09 - Spirit of '66, Verviers (BEL)

10628250_10153033108309301_3820004758661999077_n.jpg

Setlist :
01. Real Guitars.
02. Blue Horizon.
03. The King Will Come.
04. Warrior.
05. Throw Down The Sword.
06. Rock 'n' Roll Widow.
07. Ballad Of The Beacon.
08. Baby What You Want Me To Do.
09. The Pilgrim.
10. Blowin' Free.
11. Jailbait.
12. Lady Whiskey.
13. The Phoenix.
14. Deep Blues.
15. Persephone.
10915285_10153033108639301_2214879866570111115_n.jpg

Comme l'an passé à la même époque, c'est avec WISHBONE ASH que j'entame ce qui je l'espère, sera encore une année riche en expériences musicales. En ce jour béni du 71ème anniversaire de Monsieur James Patrick Page, il me fallait fêter l'événement avec un autre guitariste de légende et en la matière, Andy Powell fait parfaitement l'affaire.
Après avoir résisté corps et âme aux "vilaines bourrasques", celles-là même qui ont "enlevé le toit de notre pauvre chapelle" comme on le dit dans un célèbre film dont vous connaissez le titre, mon pote Philippe "Drivin' Phil" Daffe et moi pénétrons dans ce club mythique qu'est le  Spirit of '66 de Francis Géron. Il ne reste plus qu'à patienter jusqu'à 21.30 en devisant avec Daniel, le "Duche", un autre monument du Spirit. On s'échange les derniers potins musicaux, on vérifie nos agendas, ça fait passer le temps qui n'a de toutes façons rien d'autre à faire. Le temps pour moi de me glisser au deuxième rang du parterre face au micro de Mister Powell. Quoi? Je ne suis pas assis plein centre au premier rang du balcon? Non, pas ce soir, j'ai loupé le lapin noir de 18.00 et les places sont occupées. Comme disait mon copain bûcheron "un seul hêtre vous manque et tout est des peupliers". C'est vrai que ça me perturbe moi ces trucs là, il est des habitudes dont je voudrais faire mon quotidien. Je vais me faire éleveur de lapins pour ne plus jamais en manquer. Bonne idée tiens!
Ok, vous n'êtes pas là pour lire mes problèmes d'éleveur, on est sur Facebook, ce n'est pas le "Chasseur Français"! 

D'accord.

1465349_10153033108619301_929934666092403030_n.jpg

Le concert démarre par "Real Guitars", un instrumental sympa qui permet à Andy et à son compère, le grand finlandais
10157305_10153033108364301_5326690686381142710_n.jpg
Muddy Manninen, de se dégourdir les doigts. Bob Skeet, le petit bassiste est tout sourire, comme si il jouait une simple ballade tandis que Joe Cabtree assure déjà la rythmique de ses coups de baguettes savamment dosés. Pas de temps à perdre, hop, on enchaîne avec "Blue Horizon".
"Bonsoir Vervieeeeeers, this is the first date of the 2015 WISHBONE ASH tour, nice to see you all, thanks for coming", grosse réponse de la part du public international, Belges à ma gauche, Francais devant et Allemands de Cologne derrière. Andy nous annonce que ce soir, nous allons entendre le fameux "Live Dates" en intégralité, on aurait pu plus mal tomber, cet album est un must. Je vous invite donc à suivre la Setlist ci-dessus pour plus d'informations. Ca joue juste et bien, comme d'habitude et la sono ne nous explose pas les tympans, c'est génial. Merci monsieur l'ingénieur du son. Oui, "Le Roi viendra", avec son "Guerrier" pour deux morceaux de légende au cours desquels les duo de guitare foisonnent en harmonie. Je vous rappelle que WISHBONE ASH est historiquement le premier groupe à avoir eu deux lead guitares en même temps. A l'époque on considérait ça comme suicidaire, et pourtant, ils l'ont fait. Le duo Powell/Turner a posé les jalons de ce qui allait devenir une référence pour des groupes comme Thin Lizzy, Status Quo ou encore Iron Maiden pour ne citer qu'eux. On retrouvera ces références pendant tout le concert.

10413390_10153033108609301_8448817832004317290_n.jpg

10896963_10153033108679301_553991180065980980_n.jpg

Vient ensuite le magnifique "Throw Down The Sword" pour lequel j'ai un sérieux coup de cœur. Mais en fait de déposer les armes, ce soir ce sera au figuré mais aussi au propre. En plein shoot photo, c'est comme si on m'avait volé les guiboles et boum, par terre, le trou noir. Quelque chose a manqué, une odeur, un parfum du grand sud, une émotion trop forte et me voila tout hébété à regarder autour de moi sans comprendre alors que mes voisins me relèvent déjà bien gentiment. Merci Nicolas, merci Carl et merci à cet habitant de Cologne dont je ne connais pas le nom. Me revoilà debout comme dirait Jean-Jacques à sa Chantal. Un malaise vagal pour ceux qui chercheraient le "titre" qui n'est pas dans la setlist. Oui ça va mieux merci.
Allez, une chanson qui traite d'un fait divers survenu lors d'un concert du band aux USA. "Rock 'n' Roll Widow" c'est le titre, vous en donne la teneur. Une petite ballade et hop un cover génial du "Baby What You Want Me To Do" de Jimmy Reed dans lequel le groupe nous démontre que le blues fait partie intégrante de son bagage technique.
The Pilgrim, morceau progressif dans le style le plus pur mais sans être démonstratif, un vrai coup de cœur mais là je reste debout.
On s'achemine vers "The Phoenix", une autre des perles de ce concert, cet album "Live Dates" est véritablement une galette à avoir dans sa discothèque. Deux rappels pour nous remercier dont le "Persephone" final qui faisait lui partie du "Live Dates 2", je précise pour ceux qui seraient déçus de ne pas trouver la chanson sur le premier live. Fabuleux concert, merci messieurs. Achat du "Live Ashton 2014" un petit coucou aux musicos, ça fait plaisir de voir qu'Andy Powell se souvient de votre serviteur es reportages. Tant qu'à faire, dédicaces puisque c'est possible.
Le balcon s'est vidé, toujours cette impression de vide qui revient sans cesse. Je respire un grand coup, vite dehors, l'air de la nuit me fera du bien.
Retour à Ciney sans problèmes, comme si il n'y avait personne sur la route sauf moi, et le vent, qui souffle, tout le temps, tout le temps, tout le temps...


Mitch "ZoSo" Duterck


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte