Magazine Cinéma

Hard Day (Moo-deom-kka-ji Gan-da)

Publié le 14 janvier 2015 par Cinephileamateur
Hard Day De : Kim Seong-hun.
Avec : Lee Seon-gyoon, Jo Jin-woong, Shin Jung-Keun, Jeong Man-Sik, Dong Mi Shin, Kim Dong-hyun, Joo Seok-tae, Heo Jung-eun...
Genre : Policier.
Origine : Corée du Sud.
Durée : 1 heure 51.
Date de sortie : 7 janvier 2015.
Synopsis : En route pour assister aux funérailles de sa mère, et tandis qu’il est visé par une enquête pour corruption, le commissaire KO Gun-su renverse accidentellement un homme. Pour se couvrir, il décide de cacher le corps dans le cercueil de sa mère.
Lorsque l'affaire est découverte, on nomme son partenaire pour mener l’enquête. Et quand l’unique témoin de l’accident l’appelle pour le faire chanter, Gun-su comprend qu’il n’est pas au bout de ses peines…
Bande annonce française
"Faut pas risquer sa peau en posant trop de questions."
3.5
Hard Day
Bien que je n’aie pas vu énormément de leurs films, j'aime beaucoup ce que j'ai pu voir du cinéma sud-coréen surtout en ce qui concerne leurs polars ou autres thriller. Du coup, "Hard Day" qui a eu la chance d'avoir une diffusion en salles en France à tout de suite fait partie de mes priorités. C'est sans aucune hésitation que j'ai été le voir en espérant me prendre une nouvelle claque cinématographique.
La claque, elle n'a pas vraiment eu lieu. Le scénario écrit par Kim Seong-hun et Hae-Jun Lee n'est pas le polar prenant que j'attendais. Cependant, le résultat est quand même à la hauteur avec ce mélange de polar et de comédie noire parfaitement homogène qui m'a fait passer un bon moment. J'ai beaucoup aimé cette façon de scinder ce récit en deux avec une première partie à la limite du burlesque avant d'évoluer au fur et à mesure jusqu'à son final plus sombre et plus sanglant.
Si d'un point de vue de la comédie noire, c'est très efficace, si je n'ai peut-être pas eu la grosse claque que je voulais, c'est sans doute la faute au côté policier du scénario que j'ai trouvé un peu simpliste. Assez prévisible dans son traitement, je n'ai pas eu de véritables surprises. De plus, le film s'avère quand même bourré de facilités assez grossière (même si ça rentre bien dans le cadre de la comédie) et doté d'un final un peu poussif même si il joue à fond la carte de la surenchère.
J'aurais peut-être aimé plus de consistance, plus d'ampleur dans ce film qui reste riche en qualité mais c'est en tout cas un divertissement très réussi qui a su me tenir en haleine de bout en bout. Cette façon qu'à le personnage principal de creuser un peu plus sa tombe à chaque fois est assez jouissif surtout que l'on a en plus des répliques très sympathique. La tension reste quand même bien présente malgré le fait qu'il n'y ait pas de grosses surprises et si on adhère à ce récit, il y a tout pour passer un très bon moment.
Devant la caméra, j'ai beaucoup aimé Lee Seon-gyoon en Go Geon-soo. Il a tout du lourdingue de service, celui qu'on a envie qu'il se ramasse en puissance mais le comédien dégage une classe et un charisme qui apporte beaucoup à son rôle. Tête à claque, égoïste, imbu de sa personne, profiteur, pourri... C'est toujours assez étrange d'apprécier quelqu'un que l'on devrait détester au cinéma mais on y arrive aussi parce que l'acteur fait ce qu'il faut pour qu'on sympathise avec lui sans cautionner ses actes. D'ailleurs, ce qui le poussera dans cette dure journée, il ne peut s'en prendre qu'à lui-même tant il aurait pu assez facilement l'éviter.
Face à lui et bien qu'il arrive un peu tardivement, on retrouve le tout aussi bon Jo Jin-woong en Park Chang-min. Lui aussi à tout ce qu'il faut pour s'imposer à l'écran et même si le scénario joue beaucoup sur la caricature de son personnage, le comédien incarne un méchant très plaisant à suivre. Le duo s'affronte dans un jeu du chat et de la souris qui m'a beaucoup amusé tout en s'avérant être à la hauteur du rendez-vous. Si j'ai beaucoup aimé ce film, c'est aussi grâce à ses deux comédiens qui ont su me fasciné dans leur affrontement.
Le reste de la distribution est du même acabit. Bien qu'un peu plus en retrait (et parfois même quand même un peu léger), j'ai bien aimé les autres acteurs à commencer par Jeong Man-Sik en Détective Choi qui a une bonne évolution et que j'aurais bien aimé voir un peu plus. Shin Jung-Keun en chef de la brigade criminelle m'a bien plu également. Si la jeune Heo Jung-eun en Min-ah est mignonne histoire de rappeler l'humanité de Go Geon-soo qui n'est pas que mauvais même si il fait un père un peu absent, j'ai eu en revanche un peu plus de mal avec Dong Mi Shin dans la peau de la sœur vraiment trop agaçante. Je dois avouer qu'à quelques moments, j'aurais d'ailleurs bien aimer que son frère joue à fond la carte du salaud et lui distribue une ou deux claques histoire de la calmer tant le comportement de son personnage peu irriter. Ça doit jouer un peu je pense sur le fait que son interprétation ne m'ait pas plus convaincu que cela.
La mise en scène de Kim Seong-hun est sinon très bonne. C'est très bien foutu et c'est vraiment très agréable à suivre. Si j'ai aimé l'aspect comédie noire du long métrage, la réalisation est tellement soignée que c'est aussi pour ça que je regrette un peu que cette histoire n'est pas été traitée comme un polar noir et très brut. Après, je reconnais aussi que le postulat de départ à tout de la comédie, c'est pour ça aussi que malgré tout, je comprends la direction que l'on a voulu emprunter.
Les plans sont toujours bien pensés, les cadres bien choisis... Il y a qu'un plan avec lequel j'ai eu du mal, c'est le plan vu du ciel après la chute dans l'escalier avant de se retrouver sur le toit. C'est rien de bien grave mais j'ai trouvé que ce plan aérien n'était pas totalement justifié et baissé un peu l'intensité de la course poursuite qui jusque-là était bien partie. Après, durant tout le film la photographie est resté très belle avec aussi un bon choix dans les couleurs même si parfois la transition entre le jour et la nuit m'a semblé un peu brusque.
Les différents décors sont sinon excellent. J'ai beaucoup aimé par exemple tout le passage dans le funérarium. Dans l'ambiance, j'y aie trouvé un peu du cinéma d'action des années 80 avec cette atmosphère sérieuse mais pourtant très divertissante aussi. Même si je trouve la fin trop tiré en longueurs avec une surenchère dans l’exagération, le montage est lui aussi plutôt bon. C'est très rythmé et on n'a pas le temps de s'ennuyer. Quant à la bande originale composée par Young-jin Mok. C'est un gros point fort du film. Je l'ai trouvé excellente avec ce thème phare qui colle à merveille avec ce récit et cette utilisation de la sonnerie du téléphone portable que j'ai aussi trouvé très plaisante.
Pour résumer, "Hard Day" n'est peut-être pas le film sud-coréen que je citerais en référence en prime abord. Cependant, ce long métrage reste hautement divertissant et prenant. Le mélange entre comédie noire et polar fonctionne bien même si j'avoue que j'aurais préféré qu'il opte pour un bon polar bien noir et brutal surtout lorsque je vois les qualités de la mise en scène ainsi que les acteurs. Lee Seon-gyoon et Jo Jin-woong se livre un très bon face à face et même si le scénario à ses maladresse comme de grossières facilités ainsi qu'un final qui traine un peu et qui joue beaucoup trop sur la surenchère, le film de Kim Seong-hun est un divertissement que je pourrais revoir néanmoins plusieurs fois je pense avec beaucoup de plaisir surtout qu'on ne voit pas vraiment le temps passé.
Hard Day
Hard Day Hard Day



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cinephileamateur 3469 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines