Magazine Cinéma

Une Heure de tranquillité

Par Marymalo
Une Heure de tranquillité Une Heure de tranquillitéCette pièce de théâtre filmée aurait pu être de la même verve que le Père Noël est une ordure ; c' est une farce et l'accumulation des effets comiques ne nuit pas à mon avis mais dommage que la troupe du Splendid n'ait plus l'age (ou l'envie) de prendre les rôles clés : Jugnot en meilleur ami, Josiane Balasko à nouveau dans l'ascenseur  et Michel Blanc en voisin bien sûr.... Mais qui auraient pu jouer les deux amies : la femme et la maîtresse ?... C'est là que l'écriture de Florian Zeller et le pessimisme de Patrice Leconte ont transformé la comédie en« réflexion sociétale » : Carole Bouquet est une actrice parfaite et elle incarne trop bien la femme dépressive mais elle n'est pas du même monde que les précédents comédiens cités et elle apporte une note vraiment triste, quant à Valérie Bonneton, trop marquée par la série à la mode fais pas ci, fais pas ça, elle fait cavalier seul..... Quant à la fin très morale, elle n'aurait pu faire partie de leur répertoire : ce sont des images déchirantes et dérangeantes ( le regard de la petite asiatique qui reste sur sa chaise, la solitude du vieillard). Le mélange des genres ne fait pas recette auprès du public ou des critiques !  Mais pour cette heure (et 20mn) de divertissement sans grossièretés, je surcote un peu  avec 2 grenouilles!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marymalo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines