Magazine Culture

Neige sur le Koya-san – Jour 2

Par Camillebook @carnetsdecam

Me voilà revenue pour conter la deuxième journée de nos aventures sur le mont Koya !

IMG_1935

Malgré ma ferme résolution de me rendre à la prière du matin, je dois confesser que lorsque le réveil a sonné à 5h30 pour nous tirer d’un laborieux sommeil, j’ai dit adieu à ma dignité et me suis renfoncée sans vergogne sous la couette. C’est que, voyez-vous, nous avions plutôt mal dormi (merci le chauffage à l’air conditionné), aussi l’idée de sortir nous les peler dans les couloirs pour écouter des moines déclamer des sutras auxquels nous ne comprendrions rien, idée qui me semblait tout à fait géniale la veille, me parut soudain insoutenable. Le répit fut de courte durée, car nous avions commandé le petit déjeuner pour 7h15. Encore une fois, cuisine traditionnelle à base de plats végétariens, tout à fait succulent, puis direction l’onsen pour se laver. Encore une fois, l’endroit est désert : le bonheur absolu ! Commencer la journée par une demi-heure de bloup bloup dans un bain bouillant en plein air, ça devrait être obligatoire. Oui, bon, on peut toujours rêver ;)

IMG_1947

Après nos ablutions matinales, nous nous dirigeons sans hâte vers le temple Garan, connu pour sa pagode rouge vermillon de 45 mètres de haut, qui détonnait vivement ce jour-là dans le paysage immaculé. Encore une fois, pas une âme qui vive sur notre chemin, à part les pèlerins. Il fait plus froid que la veille, et le tapis de neige qui recouvre les dalles et le gravier est bien plus épais, ce que mes orteils supportent mal (SOS engelures !). Au-dessus de nos têtes le ciel est d’un bleu éclatant, à nos pieds la  neige scintille, et tout autour de nous les pavillons de bois nu emplissent l’espace d’une sérénité sans pareil. L’air embaume l’encens et résonne des prières des pèlerins.

IMG_1969

IMG_1976

Hé hé, seuls au monde !

IMG_1979

IMG_2002

IMG_2008

Petit pavillon shintô au milieu d’un étang glacé

IMG_2018

Encore des lanternes ! 

IMG_2031

IMG_2033

Des tablettes votives… J’aime beaucoup les prendre en photo, je les trouve toujours très belles

IMG_2036

Nous allons ensuite au Kongobuji, temple principal de la secte Shingon, dont l’intérieur regorge de salles plus magnifiques les unes que les autres.

IMG_2048

IMG_2052

IMG_2057

La salle où Toyotomi Hidetsugu, neveu d’Hideyoshi (grand unificateur du Japon), se donna la mort en 1595

IMG_2083

Détail de cloisons

Dans l’une des grandes salles de prière et de réception chauffée par des braséros, on nous sert du thé avec de petits gâteaux au riz soufflé. Requinqués par cette étape, nous allons faire un tour du côté des jardins, connus pour leur ensemble de pierres représentant le dos de deux dragons émergeant d’une mer de nuages. La neige ayant épousé la forme des graviers soigneusement ratissés par les moines, la vue est des plus charmantes. Fin de la visite, les anciennes cuisines du temple, dans une salle gigantesque avec de nombreux fourneaux.

IMG_2079

Les dragons émergeant d’une mer de neige

IMG_2106

Un jardin intérieur tout mignon

IMG_2118

Quite the kitchen 

Après le déjeuner, nous reprenons la route d’Osaka, où nous arrivons vers 4h, pile à temps pour visiter le château d’Osaka, très imposant de l’extérieur et dont les douves m’ont laissé un souvenir impérissable. Le château fête cette année les 400 ans de la bataille d’hiver, au cours de laquelle s’affrontèrent les clans Tokugawa et Toyotomi.

IMG_2132

IMG_2142

L’intérieur est assez décevant, car le château a été refait dans les années 30 et rien ne subsiste de la structure d’origine dans les différents étages du donjon. Cependant, les reproductions miniatures de batailles et les pièces d’armures ont particulièrement retenu notre attention. Nous avons assisté aux illuminations du soir, très kitsch à l’exception de l’attraction principale, projetée sur la façade même du château (vidéo à venir sur le blog de mon copain, tribulationsbridees).

IMG_2161

IMG_2181

Joli coucher de soleil

IMG_2184

Bienvenue à Disneyland ^^

IMG_2185

IMG_2190

IMG_2194

En bref, un weekend parfait. Je suis rentrée à Tokyo avec suffisamment d’étoiles dans les yeux pour tenir jusqu’à la fin de l’hiver ! Mata ne les amis :)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Camillebook 477 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines