Magazine Culture

UNION EUROPEENNE – ALGERIE – POLISARIO : détournments, magouilles et omerta.

Par Citoyenhmida

Une information circule depuis quelques jours sur les médias les plus sérieux : il s’agit d’un rapport officiel de l’Office anti-fraude de l’E.U. accusant l’Algérie de détourner l’aide humanitaire européenne destinée aux réfugiés des camps de Tindouf! Pour ne pas alourdir mon texte, je vous renverrai à deux sources différentes mais fiables  :

A première vue, rien de bien spécial ! Que  les autorités algériennes détournent de l’aide humanitaire, il n’y a pas de quoi jouer les vierges effarouchées. Dans la situation de déliquescence que connaissent l’état et l’administration de notre voisin de l’est, un tel comportement n’est  pas particulièrement  inattendu. La corruption est l’un des fléaux les mieux partagés dans les pays sous-développés et l’Algérie, malgré ses réserves de changes plus que confortables, reste un pays sous-developpé. Alors, qu’y a-t-il de spécial dans cette information? Plusieurs éléments doivent interpeller l’observateur neutre :

  1. Le rapport date de 2007.
  2. Ce document se base sur  une étude des faits menée depuis 2003.
  3. L’exécutif de l’UE n’a pas jugé nécessaire de donner une suite à ce rapport.
  4. L’UE a continué à allouer 10 millions d’euros par an  au Polisario.
  5. Il a fallu l’intervention du médiateur européen pour que ce rapport puisse être exhumé, après avoir été “oublié” pendant 7 ans, après  une demande de consultation présentée en 2010 et refusée.

Tout cela n’est rien quand on prend connaissance du contenu du rapport de l’Office Anti-fraude de l’U.E; qui décrit avec force détails les méandres de la magouille montée par les autorités algériennes pour procéder à ces détournements, sous l’œil bienveillant de l’exécutif européen. Rien n’est laissé au hasard et tout suppose une longue et complexe chaîne de complicités aussi bien du coté algérien et polisarien que du coté de l’U.E., comme par exemple :

  1. la surestimation du nombre des réfugiés et donc des aides fournies du fait que ni l’Algérie ni le Polisario n’ont jamais accepté le décompte exact des occupants des camps de Tindouf.
  2. le recours systématique  à des des prisonniers, de guerre ou civils,  pour la manutention de l’aide et la construction de bâtiments financés par l’aide européenne;
  3. le remplacement des denrées de bonne qualité destinés aux réfugiés, comme du blé canadien, par leur équivalent de qualité moindre pour être revendus sur des marchés parallèles hors des camps de réfugiés.
  4.  la vente,  et non pas la distribution pure et simple aux réfugiés, du produit d’un élevage de volailles financé par l’aide internationale.

On peut légitimement se poser quelques questions devant une telle situation.

Sous d’autres cieux, le mot “SCANDALE” aurait été très vite  utilisée et les médias autant que les instances officielles auraient cherché à connaitre les tenants et les aboutissants de l’affaire!

Des sanctions auraient été prises, contre l’autorité bureaucratique européenne qui a occulté ce rapport : en effet, son laxisme, sa complicité devrait-on dire, coûte cher à l’Europe et contribue à entretenir artificiellement un foyer de tension.

Des explications devraient être réclamées à l’Algérie de toute urgence car ce pays, tout en se déclarant officiellement étranger au problème du Sahara, n’hésite pas à intervenir – et de quelle manière ! – dans l’enlisement du processus de son règlement.

Alors, messieurs les donneurs de leçons du parlement européen, si prompts à réagir dès qu’il s’agit de pointer du doigt le Maroc, allez-vous vous manifester ou bien vous plier respectueusement devant les désidérata de l’Algérie et du Polisario!

Un  député européen socialiste – dont les confrères ne sont pas très souples d’habitude avec les positions du Maroc – demande toute la lumière sur cette sombre affaire! Gilles PARGNAUX sera-t-il entendu?

P.S. : je suggérerais à la rédaction de France 24 de lancer une enquête sur ce sujet. Une audience maximale lui serait assurée, surtout si elle filme à Bruxelles, Oran, Alger et Tindouf en camera cachée et sans autorisation!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Citoyenhmida 1351 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines