Magazine Culture

Rainbow Rowell

Publié le 27 janvier 2015 par Ninie W. @ninie067

Photo Photo A un fil
Auteur : Rainbow Rowell
Serie : 
Genres : Romance, Contemporaine
Editeur : Milady
Publication: 23/ 01/ 2015
Edition: Ebook
Pages : 316
Rating: 


  • Chroniqué par MARY

- Lu en partenariat avec Milady pour le Ladies Club -

Résumé :

Je n’ai pas envie de rompre avec toi, pas maintenant. Pas ce soir, en tout cas. Ce soir, j’ai envie de faire comme si tout le reste n’existait pas. J’ai envie d’être amoureux de toi.
Georgie est au trente-sixième dessous : cela faisait des années que son mariage battait de l’aile, mais cette fois, c’est la fin. Alors que son mari est parti passer Noël avec ses enfants dans le Nebraska, elle reste seule à Los Angeles, car elle a pris la fâcheuse habitude de faire passer sa carrière avant sa famille. C’est alors qu’elle tombe sur un vieux téléphone jaune à cadran rotatif. Contre toute attente, cette antiquité va lui permettre de faire un bond de quinze ans en arrière et de communiquer avec Neal dans le passé. N’est-ce pas l’occasion rêvée pour résoudre leurs désaccords et retomber amoureux comme au premier jour ?

L'avis de Mary :

Tout d'abord je tiens à remercier le Ladies Club pour m'avoir offert l'opportunité de lire ce livre.
Alors que dire… ce n'est ni un coup de cœur ni un livre décevant. Il est juste entre les deux.
On retrouve donc Neal et Georgie, un couple marié ayant deux enfant Alice et Noomie. Dès le départ on comprend que leur couple part à la dérive. En effet, la scène du départ pose le cadre. Georgie annonce à Neal qu'elle ne pourra pas l'accompagner à Omaha, chez la mère de Neal pour Noël. Elle doit rester avec Seth, son meilleur ami, pour écrire le scénario des premiers épisodes d'une série qu'ils avaient imaginé ensemble alors qu'ils n'étaient qu'étudiants. Neal lui répond, ne laissant aucun doute quant à ce qu'il ressent et pourtant je l'ai senti presque amorphe. Il partira avec ses filles quoi qu'il arrive.
L'histoire est agréable mais elle ne m'a pas transportée par rapport à son premier roman que j'avais beaucoup apprécié (Eleonor and Park). L'auteur nous narre l'histoire du point de vue de Georgie. C'est une femme dynamique qui ne semble vivre que par et pour son boulot au point de laisser Neal gérer la maison et ses filles en bon père au foyer. Au fur et à mesure de la lecture on en apprend un peu plus sur la façon dont leur relation s'est construite. Comment Neal et Georgie ont fini par se retrouver ensemble et créer ensemble leur propre famille. Tous ces passages sont agréables et permettent de comprendre comment ils en sont arrivés là et en même temps je dirais qu'heureusement qu'ils sont là sinon je me serais grandement ennuyée.
Dans ce livre on pourrait presque parler d'un triangle amoureux sous-jacent, pas franchement conscient. En effet on découvre rapidement que Georgie était amoureuse de Seth, son meilleur ami. Ce dernier ne montrant pas le même intérêt pour elle, elle préfère prendre sa vie en mains et faire une croix sur lui. C'est ainsi qu'elle se tourne vers Neal qui participe lui aussi au journal étudiant en tant que dessinateur. Leur histoire démarrera aussi fébrilement que la confiance qu'ils ont l'un envers l'autre. Elle jalouse d'une ex petite-amie, Aurore, de Neal et Neal jaloux et envieux de la relation qu'elle entretient avec Seth qui pour ce dernier semble mettre délibérément des bâtons dans les roues de Neal. Et pourtant, Georgie semble ne pas s'en soucier, plus concentrée sur Neal avec qui elle semble vouloir réellement être. D'ailleurs le passage en fin de roman, nous permet de mieux comprendre certaines choses. Il est difficile de vivre avec des regrets et du coup on tente parfois le tout pour le tout quitte à rendre malheureux les gens qu'on aime.
Quant à Neal, c'est un jeune homme peu amène, un peu introverti qui ne semble pas savoir ce qu'il veut faire de sa vie, attendant certainement que les autres choisissent pour lui. Enfin c'est mon ressenti au travers de ma lecture. J'avoue que j'ai eu beaucoup de mal à le cerner et donc à me laisser prendre au jeu. Quant à Georgie, aussi douce et agréable qu'elle soit ne m'a pas convaincue totalement. Elle n'est ni superficielle, ni mature.
Quant à l'histoire en elle-même, avec ce troisième larron, interprété par le téléphone qui lui permet de communiquer avec Neal, mais 1998, est une bonne idée, mais l'auteur joue trop entre les deux époques me perdant presque à certains moments. C'est bizarre même parce qu'elle communique avec ses filles et en même temps avec Neal, juste avant qu'il ne la demande en mariage. Ça pourrait être intéressant mais pour moi l'auteur ne l'a pas bien maîtrisé, rendant le fond par moment confus.
Néanmoins les personnages secondaires sont attachants. J'ai beaucoup aimé la mère de Georgie et sa sœur Heather. Cette dernière est tout aussi déroutante qu'attachante. Heither et la mère de Georgie ont mis un peu de vie à des moments où je me décidais à stopper ma lecture. Alors merci à elles. :p
En conclusion, je dirais que j'ai eu beaucoup de mal à lire ce livre même si j'ai tenu à aller au bout histoire de pouvoir me faire une opinion plus générale. L'histoire est mignonne mais elle manque de profondeur malgré quelques passages qui m'ont fait sourire. Il y a des émotions mais aucune ne m'a réellement atteinte. Les personnages sont peu approfondis : Georgie ressasse en permanence son passé et ses émotions et du coup elle m'a véritablement lassée et Neal, est quasi transparent voir impersonnel. Peut-être est-ce un choix délibéré de l'auteur, pour Neal, afin de tenter de nous rapprocher de Georgie et de ses ressentis mais cela n'a pas fonctionné pour moi. Elle se pose trop de questions sans aller réellement au cœur du problème. Il est vrai que lorsque l'on traverse une telle crise dans un couple on tente de se remettre en question… en se posant BEAUCOUP de questions mais là, tout semblait se mélanger et du coup même si certains passages sont prenants, d'autres sont, pour moi, sans intérêts. Néanmoins l'écriture de l'auteur est toujours aussi agréable et fluide mais sur ce roman, elle ne m'a pas convaincue!

Extrait :

"Est-ce que ce n'était pas le but dans la vie? Trouver quelqu'un avec qui la partager? Et si on avait réussi cette partie, à quel point pouvait-on se tromper? Si on se tenait aux côtés de quelqu'un qui vous aimait plus que tout au monde, est-ce que le reste ne faisait pas simplement partie du paysage?"

Un autre avis chez :

  • TAHICHA'S CHRONICLES
  • LES PASSIONS DE SASHA
  • MON REPAIRE LITTERAIRE
  • STELLA'S BOOKS
  • LADY H
  • LES LIVRES DE SARAH


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ninie W. 8326 partages Voir son blog

Dossiers Paperblog

Magazines