Magazine Médias

Quand les tifos dépassent les bornes dans les stades de foot

Publié le 27 janvier 2015 par Etvsport @etvsport

C’est bien connu, les supporters en général n’ont pas vraiment leur langue dans la poche! Ainsi, le jour du match, ceux-ci peuvent enfin exprimer leurs états d’âmes dans les tribunes de leur deuxième maison: le stade. Mais le problème est que parfois le tempérament du douzième homme est bien trop trempé et cela se transforme en banderoles polémiques dans les gradins. Plus communément appelé « tifos » (du mot italien « tifo » : soutenir quelqu’un/quelque chose), ces animations visuelles peuvent parfois heurter la sensibilité des personnes ou des institutions visées. E-TV Sport va vous en donner la preuve avec ces tifos les plus choquants que l’on a pu apercevoir dans différents stades de football!

PrevNext Quand les tifos dépassent les bornes dans les stades de foot

OM-PSG (2002)

Quand les tifos dépassent les bornes dans les stades de foot

PSG-OM (2003)

Quand les tifos dépassent les bornes dans les stades de foot

Lens-Lille (2006)

Les Lensois fans de Quentin Tarantino

Quand les tifos dépassent les bornes dans les stades de foot

PSG-Marseille (2006)

Les supporters parisiens rendent hommage au physique de Frank Ribéry.

Quand les tifos dépassent les bornes dans les stades de foot

Reims-Sedan (2008)

Quand les tifos dépassent les bornes dans les stades de foot

PSG (2008)

Un tifo à destination du Président du PSG de l'époque Laurent Perpère.

Quand les tifos dépassent les bornes dans les stades de foot

PSG-Lens (Finale de Coupe de la Ligue 2008)

Pédophiles, chômeurs, consanguins : bienvenue chez les Ch'tis!

Quand les tifos dépassent les bornes dans les stades de foot

Milan AC-Inter Milan (2011)

En 2011, l’AC Milan avait été sanctionné d’une amende de 20.000 euros pour un tifo représentant le coach de l’Inter, Leonardo (ex-AC Milan), en « Judas intériste » dans un tableau inspiré de la Cène de Leonard de Vinci.

Quand les tifos dépassent les bornes dans les stades de foot

Panathinaïkos-Olympiakos, derby athénien (2013)

Quand les tifos dépassent les bornes dans les stades de foot

Standard Liège-Anderlecht (25 janvier 2015)

Sur le tifo des supporters du Standard, on pouvait distinguer un homme tenant la tête décapitée de Steven Defour(ancien joueur du Standard passé à l'ennemi) dans une main et une machette dans l’autre.

&é&post;

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Etvsport 63502 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines