Magazine Cuisine

Faire chambre à part : bonne ou mauvaise idée ?

Par Thomasbing19 @Fourchetteetb
Faire chambre à part : bonne ou mauvaise idée ?

E n France où le sacro-saint lit conjugal est un des symboles les plus forts du couple, " faire chambre à part " est quasiment un synonyme de "demander le divorce " !

Et pourtant...aux Etats-Unis, un couple sur cinq fait chambre à part. Et s'en porte très bien.

Alors doit-on supporter indéfiniment les ronflements de Chéri et sacrifier notre sommeil sur l'autel de l'Amour ? Ou peut-on déménager sa couette et ses oreillers dans une autre chambre sans craindre pour la survie de notre couple ? Fourchette & Bikini a fait le point, et nous dit tout.

Faire chambre à part : les bonnes raisons

Contrairement aux idées reçues, quand on décide de faire chambre à part, ça ne signifie pas nécessairement que notre couple est en fin de vie ! Au contraire, certains couples assurent même que dormir dans des lits séparés, c'est la clé de leur longévité (Elizabeth II et le prince Philipp pour ne citer que les plus célèbres!).

Et oui : face à un Chéri avec un bac+ 8 en ronflements option gigotements incessants, ou si l'on est soi-même une habituée du " je ne m'endors jamais avant 3h et je me lève 5 fois par nuit pour faire pipi ", les nuits d'un couple ne sont pas toujours de tout repos. Et c'est bien ça le problème !

Bien dormir c'est capital et pour notre physique, et pour notre mental. Alors si pour des raisons bassement pragmatiques on ne dort pas bien ensemble, pourquoi ne pas tenter de passer nos nuits au calme, tranquille, dans un petit havre de paix sans ronflement ni coups de coude intempestifs ?

Cela peut s'avérer salvateur pour un couple : le matin, on se réveille frais et dispos, d'excellente humeur, et on oublie les petites disputes matinales du genre "tu m'as ENCORE empêchée de dormir " qui deviennent pesantes à la longue.

Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, faire chambre à part ne signifie en rien que l'on veut -ou que l'on doit- faire une croix sur la bagatelle ! "Toc toc toc, je t'attends dans ma chambre dans 10 minutes mon Chéri "...

Les mauvaises raisons de faire chambre à part

A l'inverse, il existe des mauvaises raisons de faire chambre à part. Quand on décide d'aller dormir dans une autre pièce pour éviter -voire échapper à- son partenaire (parce qu'en ce moment on se dispute beaucoup, que l'on a des soucis de communication, ou des petits problèmes sous la couette...), on fait erreur.
Nos soucis ne vont certainement pas s'envoler d'un coup parce que l'on ne dort plus dans la même chambre ! Et ces problèmes, il faudra bien les affronter un jour, alors inutile de faire la sourde oreille tout(e) seul(e) dans sa chambre, autant en discuter à deux , avant que l'éloignement ne soit plus simplement physique.

Quand on va se coucher à deux, c'est un des rares moments de la journée où on a le temps de se poser 5 minutes pour raconter notre journée, échanger un peu, mais aussi prendre soin de l'autre, et régler les petits conflits qui nous parasitent. Faire chambre à part et zapper ce petit moment, c'est très dangereux pour la communication au sein du couple...

En parler !

Quelles que soient nos raisons de vouloir nous expatrier du lit conjugal, il est de toute façon impératif d'en parler à son conjoint avant de déménager dans une autre chambre.

Si on est plus amoureux que jamais et que notre vie sexuelle est en pleine santé, faire chambre à part peut être une bonne solution si tout le monde est d'accord à la base, et trouve son compte après coup.

Et si notre couple traverse une mauvaise passe, le fait de parler à l'autre de notre volonté de faire chambre à part peut amener à parler des problèmes sous-jacents qui ont mené à cette décision. Parce que déserter la chambre conjugale pour se débarrasser des conflits, ça ne marche jamais !

Alissa Brissat


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thomasbing19 409752 partages Voir son profil
Voir son blog