Magazine Culture

Dave Grohl & Friends-Sound City: Real To Reel-2013

Publié le 27 janvier 2015 par Numfar
Dave Grohl & Friends-Sound City: Real To Reel-2013

Comme je le disais précédemment (mais vous n'écoutez pas, décidément!!!), après la fermeture du studio Sound City de Los Angeles en 2011, le studio dans lequel Nirvana enregistra "Nevermind", Dave Grohl, qui entre temps, a racheté passablement de matériel du studio en question, va réaliser un documentaire sur son histoire.

Je n'ai pas vu le film et je m'en moque, par contre la bande originale est une véritable tuerie, un happening musical réussi, oû chaque titre est joué par un groupe improvisé, mélange d'invités prestigieux et de potes de Dave Grohl.

C'est donc en mars 2013 que sort "Sound City: Real To Reel" (#8 US-#19 UK), produit par Butch Vig.

Heaven & all (Grohl-Hayes-Been)

Dave Grohl (batterie), Peter Hayes (guitare) & Robert Levon Been (chant, bass)

Time slowing down (Grohl-Goss-Commerford-Wilk)

Dave Grohl (chant, guitare), Chris Goss (claviers), Tim Commerford (basse) & Brad Wilk (batterie)

You can't fix this (Nicks-Grohl-Hawkins)

Stevie Nicks (chant), Dave Grohl (guitare, basse), Rami Jaffee (claviers) & Taylor Hawkins (batterie)

The man that never was (Springfield-Grohl-Smear-Mendel-Hawkins-Shiflett-Bissonette)

Rick Springfield (chant, guitare), Dave Grohl (guitare), Pat Smear (guitare), Nate Mendel (basse) & Taylor Hawkins (batterie)

Your wife is calling (Ving-Grohl-Hawkins)

Lee Ving (chant, basse), Dave Grohl (guitare), Pat Smear (guitare), Alain Johannes (guitare), Taylor Hawkins (batterie)

From can to can't (Taylor-Nielsen-Grohl-Reeder)

Corey Taylor (chant), Rick Nielsen (guitare), Dave Grohl (batterie) & Scott Reeder (basse).

Centipede (Homme-Grohl-Johannes-Goss)

Josh Homme (chant, guitare), Dave Grohl (batterie), Alain Johannes (basse) & Chris Goss (claviers)

A trick with no sleeve (D.Grohl-A.Johannes)

Josh Homme (chant, basse) Dave Grohl (batterie) & Alain Johannes (guitare).

Cut me some slack (Mccartney-Grohl-Novoselic-Smear)

Paul Mccartney (chant, mandoline), Pat Smear (guitare), Krist Novoselic (basse) & Dave Grohl (batterie)

If I were me (Grohl-Greene-Jaffee-Keltner)

Jessy Greene (chant, violon), Dave Grohl (guitare, basse), Rami Jaffee (claviers), Jim Keltner (batterie)

Mantra (Homme-Grohl-Reznor)

Josh Homme (chant, basse), Trent Reznor (claviers) & Dave Grohl (batterie)

Si vous possédez quelques connaissances en musique, vous pouvez comprendre à quel point ce disque est exceptionnel, ne serait-ce que par le nombre de stars et de pointures se trouvant ici.

En dehors des habitués des Foo Fighters/Queens Of The Stone Age que sont Dave Grohl, Josh Homme, Pat Smear, Nate Mendel, Taylor Hawkins, Alain Johannes, Chris Goss, Rami Jaffee, Scott Reeder, et Jessy Greene, il se trouve la liste de VIP suivante (oui je vais expliquer qui ils sont pour les plus néophytes d'entre vous):

Robert Levon Been (Black Rebel Motorcycle Club)

Peter Hayes (Black Rebel Motorcycle Club)

Tim Commerford (Rage Against The Machine, Audioslave)

Brad Wilk (Rage Against The Machine, Audioslave)

Stevie Nicks (vraiment? Vous ne savez pas qui est cette déesse? Wikipédia page Fleetwood Mac bandes d'ignorants... Vous me dégoutez franchement. Je ne peux même plus vous regardez en face. Allez, partez bandes de villains. Zou!!!)

Rick Springfield (le point faible du disque, pour moi il représente le pire du rock US hyper commercial des années 80, et il est australien en plus. Mais bon, ce n'est que mon avis).

Lee Ving (le premier punk américain au sein du groupe Fear)

Corey Taylor (Slipknot)

Rick Nielsen (Cheap Trick!!! Yeah!!!)

Paul Mccartney (jeune artiste de Liverpool, qui a obtenu son premier succès récemment en duo avec Kanye West. Et même remarque que pour Stevie Nicks au cas où.)

Krist Novoselic (Nirvana, quoi, m'enfin!)

Jim Keltner (batteur de John Lennon, George Harrison, Ringo Starr, Bob Dylan, Elvis Presley, Neil Young, Joe Cocker, JJ Cale... Vous voulez encore des noms?)

Trent Reznor (Nine Inch Nails)

Même si comme moi, vous n'avez pas vu ce documentaire, il vous faut cet album, parce que si vous venez régulièrement sur ce blog, vous avez de très bons gouts musicaux et que vous savez vous servir de vos oreilles.

Et ne serait-ce que pour "Cut me some slack", rencontre au sommet entre Mccartney et les ex-Nirvana et qui a reçu le grammy award pour meilleure chanson rock de l'année 2013.

© Pascal "Cut me some slack" Schlaefli

Urba Sound City

27 Janvier 2015

Si vous désirez soutenir mon travail sur ce blog, vous pouvez toujours acheter mon premier roman en ebook:

Serial Angel Vol.1: Anastase & Perfidule

qui est toujours en vente sur Amazon et Itunes!

Blog: http://serialangel.centerblog.net

Merci!

Partager :     J'aime

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte