Magazine Culture

Yannis Ritsos – Nous revenons à ce que nous avons quitté…

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Yannis RitsosNous revenons à ce que nous avons quitté,
à ce qui nous a quitté. Dans nos mains
un tas de clés, qui n’ouvrent
ni porte ni tiroir ni valise –
nous les faisons tinter et nous sourions,
n’ayant plus personne à tromper,
surtout pas nous-mêmes.

*

We return to the things we have abandoned,
to the things that have abandoned us.
In our hands a lot of keys that don’t
open neither door, drawer, nor suitcase –
we tap them against each other and smile
we no longer have to deceive anyone
not even ourselves.

***

Yannis Ritsos (1909-1990)Secondes (1988-1989) – Traduit du grec par Marie-Cécile Chauvin – Athènes 1.I.89 – Translated from the Greek by Antigone Kefala



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines