Magazine Conso

Livres – Retour sur la Cérémonie et le Lauréat du Prix Bristol des Lumières 2015 #PBDL

Publié le 27 janvier 2015 par Sébastien Glotin @blogromainparis

Je vous propose de revenir sur le Prix Bristol des Lumières, dont la cérémonie se tenait le 20 janvier dernier au sein du prestigieux Palace Parisien, Le Bristol. Un évènement inédit qui était diffusé en direct sur France Culture au cours de l’émission « Du Grain à Moudre ».

Le jury du Prix Bristol des Lumières  composé de, François de Closets, André Bercoff, Jacques Attali, Luc Ferry, Roger-Pol Droit, Malek Chebel, Olivier Poivre d’Arvor, Caroline Fourest, Christophe Barbier, Alexandre Croix et d’Aude Lancelin, délibérait en direct et permettait aux auditeurs de France Culture d’assister en toute transparence à la discussion et au vote d’un jury littéraire.

Les trois auteurs finalistes, eux attendaient le verdict. Tandis que dans les salons Bristol étaient retransmis les débats, avant que l’ensemble du jury ainsi que l’auteur lauréat ne se retrouvent tous dans ce lieu emblématique du raffinement Parisien.


Prix Bristol des Lumières - live délibération du Jury retransmis au Bristol Paris


 Revenons sur ce qu’est le Bristol des Lumières

Comprendre son temps et défendre la liberté de penser


S’il y a de nombreux prix littéraires tournés vers la fiction, ils sont moins nombreux à récompenser les essais et les idées. Le Prix Bristol des Lumières met à l’honneur chaque année l’auteur d’un essai philosophique, politique ou de société, écrit en langue française.

L’ouvrage primé se devant de mettre en avant une réflexion nouvelle, voire polémique sur notre temps, dans la tradition de l’esprit critique, des libertés et de l’humanisme du XVIII ème.


- Un prix en hommage à l’esprit des Lumières -


Jury Prix Bristol des Lumières - Salons du Bristol Paris - Photo Mitra Etemad

 « A travers ce prix, nous souhaitons montrer que les Lumières peuvent s’inscrire dans le débat d’aujourd’hui, et que la philosophie n’est pas quelque chose d’abstrait. L’idée c’est de retrouver l’esprit de Diderot, Rousseau, époque de l’élaboration des concepts, du plaisir de penser ensemble où il y avait la volonté d’être libre à l’égard des pouvoirs établis. Nous essayons chaque année de puiser dans l’énorme production intellectuelle francophone trois livres qui représentent la jubilation philosophique comme outil de réflexion pédagogique. » Jacques Attali (Président du jury)

« Plusieurs critères motivent les discussions de notre jury dont le plus important est l’émancipation, la liberté de penser, la liberté de dire non, c’est-à-dire l’esprit qui nie au bon sens du terme… » André Bercoff

 » Le Prix des Lumières récompense un essai qui prolonge la tradition de l’esprit de Rousseau et Voltaire…, qui soit centré sur une question de notre actualité, s’adressant à un large public et joliment écrit. » Roger-Pol Droit


Un prix, qui cette année avouons-le, se confrontait à une actualité dramatique. Là, où certains veulent imposer une pensée unique, et à museler la liberté d’expression. Censurer la réflexion, la liberté de penser en allant jusqu’à faire couler le sang de journalistes, caricaturistes, d’innocents au nom d’une idéologie sectaire et d’un temps révolu.


En devenant le partenaire officiel du prix littéraire créé en 2011 au Procope (Groupe Frères Blanc) pour rendre hommage aux philosophes des Lumières, Le Bristol Paris souhaite, à sa manière, célébrer la liberté de penser…

Hôtel Bristol Paris - Prix des Lumières 2015 - Photo Mitra Etemad

Le jury qui a débattu tout au long de l’émission spéciale « Du Grain à Moudre » était soucieux de primer, un auteur dont la pensée soit accessible

Les trois auteurs finalistes en compétition :

  • Jules Ferry et l’enfant sauvage, Mara Goyet, Flammarion
  • La France Périphérique, Christophe GUILLUY, Flammarion
  • Une question de tille, Olivier Rey, Stock

Des auteurs que je vous présentais, ainsi que leurs ouvrages le 4 Décembre – ici -.



Le Prix Bristol des Lumières 2015, décerné à…

Après un long débat, ponctué de vifs échanges entre les membres du jury, le prix 2015 du Bristol des Lumières fut attribué à Olivier Rey pour « Une question de taille », aux Editions Stock.

Le Lauréat 2015 du Prix Bristol des Lumières - Olivier Rey - Une question de taille Editions Stock - Photo Mitra Etemad pour romainparis.fr

Olivier Rey – « Une question de taille » – Editions Stock. Lauréat Bristol des Lumières 2015.


  •  Une question de taille, le livre :

Nous mesurons tout, aujourd’hui, des volumes de transactions à la bourse aux taux de cholestérol, de la densité de l’air en particules fines au moral des ménages. Mais plus nos sociétés se livrent à cette frénésie de mesures, moins elles se révèlent aptes à respecter la mesure, au sens de juste mesure. Ce livre s’attache à décrire et comprendre par quelles voies, au cours des derniers siècles, nous avons perdu la mesure. Qu’il s’agisse de nos rapports à la nature, de la politique ou de l’éthique, il est impératif d’en tenir compte si l’on entend mener une vie authentiquement humaine, et éviter que tout soit détruit.

  • Olivier Rey :

Olivier Rey est chercheur au CNRS, mathématicien et philosophe, il a enseigné les mathématiques à l’Ecole Polytechnique, et enseigne aujourd’hui la philosophie à l’Université Panthéon-Sorbonne. Il est l’auteur de plusieurs essais : Itinéraire de l’égarement. Du rôle de la science dans l’absurdité contemporaine (Le Seuil, 2003), Une folle solitude. Le fantasme de l’homme auto-construit (Le Seuil, 2006) et le testament de Melville (Gallimard, 2011). Il a également publié deux romans, Le bleu du sang (Flammarion, 1994) et Après la chute (PGDR, 2014).

  • Lors de cette consécration, Olivier Rey, Lauréat du la 1ère édition du Prix Bristol des Lumières, nous exprime sa définition de l’esprit des Lumières :

« J’ai admiré les Lumières pour leur intelligence, leur esprit, leurs découvertes, leur liberté. Puis je leur est reproché d’avoir imaginé les choses plus simples qu’elles n’étaient et dédaigné le passé. Mais c’était ingratitude à leur égard, semblable à celle que je leur reprochais. Tous autant que nous sommes, nous sommes lumiérisés. Aujourd’hui, je voudrais pouvoir fréquenter le salon de Mme de Duffand, et accompagner Jean-Jacques Rousseau dans ses promenades – si la première n’admettait dans son cercle, et le second dans la solitude. »

Prix Bristol des Lumières 2015 - Une question de taille d'Olivier Rey - Photo Mitra Etemad

« Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières. » Kant


Un choix d’actualité, de par la pertinence du sujet de réflexion, de la compréhension de l’écrit et du sujet vers tous. Une interrogation sur notre monde qui se voulant tout contrôler,  si bien que finalement nous ne maîtrisons plus grand chose, voire plus rien du tout ? Un livre vers lequel, nous aurons l’occasion prochainement de revenir dans le détail. Ainsi que vers les deux autres finalistes, qui ne déméritaient pas leur place.


Une question de taille d’Olivier Rey – Editions Stock (Octobre 2014) – 20€ (Existe en édition numérique).

Remerciements à :

Au Bristol Paris pour l’accueil reçu, au jury pour son choix et disponibilité, France Culture pour la diffusion des débats, aux auteurs donnant un sens à la réflexion, la liberté de s’exprimer, de penser… Ainsi qu’à Florence pour son implication à l’organisation du Prix Bristol des Lumières. A Mitra  pour son reportage photos.

.

&typeof;&t;&r;

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sébastien Glotin 13994 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines