Magazine Animaux

Mes 4 outils pour progresser

Par Auxoisnature

Pour mon premier article de l’année, souvenez-vous, je vous ai parlé des 5 outils numériques que j’utilise le plus. En tout cas, ceux pour lesquels je me dis quotidiennement « comment ferai-je sans eux ! ». Si vous ne l’avez pas lu, ce serait dommage de le rater. Cliquer ici pour découvrir mes 5 outils numériques favoris.

L’article d’aujourd’hui en est la suite logique. L’idée reste la même. Je vais partager avec vous ce qui m’aide, ou, ce qui m’a beaucoup aidé, à atteindre en photo animalière le niveau qui est le mien. Un niveau au moins équivalent si ce n’est plus, à ceux de Fabien Gréban et Michel d’Outremont réunis ! Bon en tout cas un stade de pratique me permettant d’être suffisamment assuré pour 1°) me faire plaisir et 2°) réussir ce que j’entreprends 3°) comprendre rapidement pourquoi parfois ça ne fonctionne pas.

Mes sources d’inspiration

Il y a quelques années avait eu lieu à Paris au Grand Palais l’exposition Picasso et les maitres. L’idée était simple : réunir le plus grand artiste du siècle dernier et l’associer aux plus grands noms de la peinture. Et ainsi, montrer par là comment Picasso s’était lui-même, à différents stades de son oeuvre, inspiré de ce qu’ont fait ces artistes.

picasso_maitres

Pourquoi je vous dis ça ? Pour que vous n’ayez plus de complexes à vous inspirer de ce que font les autres ! Bah oui … si Picasso l’a fait, pourquoi pas vous ?  Je vous livre mon avis tout personnel sur l’aspect créatif de la photo animalière. Justement, en termes d’idées, de créativité, je ne suis pas très bon. Je ne me souviens pas m’être dit un jour « oh !! ça y est, je vais faire ce type de photos là car ça n’a jamais été fait ». J’ai des tonnes d’idées pour des milliers d’autres choses, c’est certain. Mais dans le domaine photographique, j’ai du mal à voir, imaginer, anticiper le résultat final d’une photo. Chacun ses faiblesses n’est-ce pas ?

Alors que fais-je ? Je ne reste pas les bras croisés, attendant l’idée lumineuse. Je le sais, elle ne viendra pas. Donc, sans complexe, à la Picasso, je regarde ce que font les autres. Je leur chipe leurs idées (les bonnes tant qu’à faire !). Comment ? Bien installé chez moi, au chaud. Je surfe sur mes deux sites internet fétiches. Mes deux sources inépuisables d’inspiration.

Site d’inspiration #1 : 500px

Assez peu connu il n’y pas si longtemps en France, ce site de partage de photos, car c’est de ça qu’il s’agit, a maintenant bien fait son trou dans la communauté photo francophone. Oui, des sites de partage photo, des dizaines existent sur le net. Les Flickr, Facebook, Instagram, GooglePlus ne sont plus à présenter. Eux aussi servent à partager ses photos. Oui, mais. Quand ces derniers sont destinés au grand public, 500px n’est destiné qu’aux photographes.

500px_1-1

Ça n’est pas leur slogan mais ça pourrait : 500px, le site de partage photo entre photographes. À priori, 500px n’est donc pas destiné à recevoir les 2500 photos non triées prises par tata Eliane de la communion du petit dernier. Vous les aurez sur Flickr par exemple !

Alors qui poste des images sur 500px ? Des photographes, pro ou amateurs, dans le but de dire aux collègues « hey regardez un peu de quoi je suis capable ! ». Il n’y a qu’à voir les premières images proposées sur leur page d’accueil : des vraies pépites ! Sur tous les domaines d’ailleurs. C’est aussi ce qui m’attire sur ce site. Je peux nourrir ma créativité, trouver des idées de photo sur des thèmes éloignés de la photo animalière.

500px_2-1

Car depuis mon interview avec Alain Pons, je ratisse beaucoup plus large. Car j’ai bien compris qu’un photographe animalier créatif est aussi celui qui ira puiser dans tous les domaines de la photo (ah oui, pour si vous n’avez pas écouté cette interview, Alain Pons disait que le niveau artistique des photographes animalier était très faible. Et toc !)

Pour finir avec 500px, l’inscription est gratuite si vous voulez partager vos photos. Mais pour une consultation seulement aucune inscription n’est requise.

Site d’inspiration #2 : Whytake

Aïe ! Quelques lignes plus haut j’argumentais pour vous dire d’élargir votre horizon photo … et voilà que dans les lignes qui suivent, je vais vous présenter un site exclusivement dédié à la photo nature !

Allez, vous m’avez compris : c’est bien d’aller voir de temps à autres des images abstraites et d’exploration urbaine. C’est très bien d’en prendre plein les mirettes dans ce qu’on aime tous ici par dessous tout : la photographie nature et animalière.

Et c’est là que Whytake.net entre en piste. C’est, dixit la page d’accueil du site, la communauté globale des photographes de la nature. Votre dada est villes et architecture ? …  oubliez tout de suite avec Whytake !

whytake1-1

Les 4 photographes fondateurs de ce site le décrivent comme, je cite :

« Une communauté étant une des sources d’inspiration les plus importantes et les plus impressionnantes en ce qui concerne la photographie de nature partout dans le monde, des photographes de plus de soixante-dix pays y ayant déjà contribué. »

D’ailleurs, lorsque vous accédez au site, parmi les quatre onglets du haut disponibles, c’est celui de l’inspiration qui est mis en gras et écrit plus gros ! Cliquez dessus et là … bam !! C’est le choc visuel.

photo_arnaud_grizard-1

© ARNAUD GRIZARD

Attention ! Ne vous laissez surtout pas envahir par le syndrome du « oh mon dieu, je ne parviendrai jamais à faire d’aussi belles photos ! » Si jamais c’était le cas, pas de panique. Répétez 10 fois dans à haute voix la phrase suivante : « Les photos sublimes que je vois là sont justes pour me montrer ce qu’il est possible de faire, elles sont pour la plupart réalisées par des photographes chevronnés qui passent de très nombreuses heures sur le terrain, quant à moi, je vais en choisir une qui me parle, je vais essayer de faire pareil et même si je n’atteins pas le résultat de l’original, c’est pas grave, l’essentiel est de tenter. » Oui, la phrase est longue. C’est le seul remède que je connaisse.

© GIANNIS GOGOS

© GIANNIS GOGOS

Que vous dire dire de plus que, si vous avez l’habitude de passer du temps sur Facebook à suivre des photographes animaliers, vous devriez penser à basculer un peu de ce temps sur Whytake, vous y gagnerez beaucoup!

Comment copier la techniques des autres ?

Un bémol cependant sur Whytake. Les données EXIFS disponibles en dessous de chacune des photos est trop limité ! Je suis frustré de ne pas avoir la vitesse, la sensibilité et l’ouverture utilisées par le photographe. Ces informations sont capitales pour progresser mais ne sont malheureusement pas directement lisible. À l’inverse, sur 500px vous les trouvez de suite. Sauf que le nec plus ultra de la photographie nature n’est pas sur 500px. Mais chez Whytake.

Heureusement,  internet est une ressource inépuisable. Bien décidé à savoir quels réglages le photographe Alister Benn a utilisés pour obtenir l’effet de filé sur la photo ci-dessus, j’ai recherché sur le net des outils. Et j’en ai trouvé un, en ligne, très très efficace. C’est Jeffrey’s Exif Viewer. Voici comment faire en 3 étapes :

  1. choisir une photo n’ont pas que vous aimez mais que sur laquelle vous aimeriez basé votre travail.
  2. cliquer sur la photo sur depuis Whytake et faire un clic droit sur cette photo puis « copier l’URL de l’image »
  3. aller sur le site Jeffrey’s Exif Viewer puis coller l’URL de l’image que vous venez de copier dans la barre destinée à cet effet
  4. cliquer sur View Image at URL et pof ! miracle de la technologie, apparait d’innombrables informations, la plupart inutiles mais certaines indispensables ! Je sais enfin maintenant qu’Alister Benn a choisi un temps de pose de 3 secondes à une ouverture f/16 et à 50 ISO.
  5. Si j’aime cette image, en tout cas ce type d’images, je me note ces 3 paramètres sur un bout de papier et je file vers la première rivière venue pour tenter le coup ! Un petit conseil très vite au passage. Ici, le trépied est indispensable car 3 secondes d’exposition n’est pas envisageable à main levée .

whytake2-1 whytake3-1 whytake4-1

Mon astuce de geek : google alerts

Alors là c’est le truc 100 % geek-photographe ! Sur 100 personnes qui liront cet article, m’étonnerais que plus de 2 ou 3 fassent ce que je vais vous dire. Peu importe ! J’utilise beaucoup la veille internet proposée gratuitement par google : google alerts

google_alerts1-1

C’est enfantin ! Vous allez sur le site google alerts vous entrez dans le champ prévu à cet effet le mot clé ou l’expression clé sur laquelle vous voulez recevoir une alerte (d’ou google alerts ).
Exemple : j’aime beaucoup la macro d’araignée (pas de blague, j’aime bien !), pouf, j’écris ça. Je choisis la fréquence des rappels et dès qu’un truc sur le net parle de la macro d’araignée, je reçois un mail d’alerte. Enfantin je vous disais.

google_alerts2-1

C’est gratuit, mais il faut auparavant avoir un compte google. Et oui, sont pas fous dans la Silicon Valley ! Astuce de geek-photographe parano : entrer votre nom-prénom comme mot clé vous permettra de savoir ce qu’on dit de vous sur internet ! Pas bête hein ?!

Auto-promo : mes webinaires

Nous sommes toujours en janvier (dans quelques jours, ça ne marchera plus !) je peux donc, encore, vous parler de bonnes résolutions non ? Non ? bon tant pis je le fais quand même :-). Si dans votre short-list des bonnes résultions à tenir à tout prix pour 2015, se trouve celle-ci : progresser en photographie animalière et ne plus rester coincé sur des détails qui me pourrissent la vie (de photographe), alors j’ai ce qu’il vous faut en magasin ! Dans mon magasin :-).

J’organise tous les 3ème mercredis de chaque mois un webinaire dédié à la photo animalière. Autrement dit une conférence en ligne et en directe et gratuite !

Au cours de ce webinaire, je réponds en direct à vos questions. Voici, parmi beaucoup d’autres, une question qui m’a été posée lors de la dernière séance :

« Bonjour Régis, j’aimerais savoir comment faire pour réussir à avoir net en même temps deux écureuils qui viennent dans mon jardin. »

Voilà. Vous voyez, c’est très concret. Tous ceux qui y participent sont toujours ravi d’être venu ! Ça dure une heure, de 20h00 à 21h00, vous posez votre question, je vous réponds, je réponds donc aussi, à celles des autres et tout le monde en profite !

Vous verrez, à la fin de l’année, vous viendrez me remercier de vous avoir aidé à tenir votre résolution (non, pas celle de réduire votre consommation de chocolat

Pour vous inscrire au prochain webinaire, cliquez ici ou utilisez directement le formulaire ci-dessous.

Je réponds à vos questions 18, Février 2015 à 21h00 (heure de Paris)

Pendant une heure et en direct je réponds à vos questions sur la photographie animalière.

Vos informations resteront confidentielles.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Auxoisnature 26511 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte