Magazine Concerts & Festivals

Tricky - A/T/O/S - Ancienne Belgique- Bruxelles, le 27 janvier 2015

Publié le 27 janvier 2015 par Concerts-Review

Le billet de JPROCK :
1969192_708424679274133_5263315712056643624_n.jpg
Soirée bizarre et décevante ce mardi à l’AB.
Lorsque j’arrive dans la salle sur le coup de 19h30 il ya vraiment très peu de monde et je m’enquiers auprès d’un responsable si c’est bien dans la grande salle et non pas dans le box que ça va se passer.
On me confirme que oui et petit à petit le public arrive lentement, si bien que lorsque A/T/O/S monte sur scène il n’y a pas foule.
Et dès le premier titre du duo dj/ chanteuse je me dis que sans doute pas mal de gens ont dû se renseigner sur le net et en conclure qu’il valait mieux venir pour le plat principal, le hors-d’oeuvre n’étant pas de première qualité.
Le chant est approximatif, la chanteuse se la jouant chanteuse à voix mais la justesse n’est pas au rendez-vous. Et musicalement ce trip-hop répétitif est réellement peu inspiré.
Bref on s’ennuie ferme et les applaudissement du public sont plus polis qu’enthousiastes.
Et lorsque le duo annonce son dernier titres pas mal de gens derrière moi lancent un « yessss ! « de soulagement.
C’est à se demander qui programme ce genre d’artiste sur la scène de l’AB alors que tant de groupes talentueux restent sur le carreau.
Soit…

10957890_708424615940806_8815391178222075883_n.jpg

Après une bonne demi heure d’attente c’est au tour de Tricky de monter sur scène.
Personnellement je trouve certains disques du pâpe de Bristol très bien fichus, d’autres par contre m’ont beaucoup déçu.
Il faut bien avouer que l’un des défauts principaux de Tricky c’est l’inconstance, l’homme est capable du meilleur comme du pire.
Et ce soir cette affirmation va se confirmer.
Le set démarre dans la quasi pénombre, ce qui sera d’ailleurs le cas durant tout le show, et sur scène on devine un batteur , un guitariste, une chanteuse plantée devant son micro, un laptop, et Tricky, la plupart du temps dos au public, ou qui vient se planter derrière son pied de micro à gauche de la scène.

10488266_708424639274137_7591525175892182666_n.jpg

Durant les deux premiers titres dont « You don’t wanna « sa voix est quasi inaudible, la chanteuse se tapant la part du lion. 

Bizarre et chaotique.
Les titres se suivent, inégaux, et parmi ceux ci on peut épingler entre autres « My Palestine Girl »,« Puppy Toy »,« Blacksteel » et « Overcome » .
Sur scène, le boss s’énerve et se débat dans un t-shirt trop grand pour lui, le band n’est pas toujours en place et ça semble l’énerver.
Si bien qu’ à 22h05 il sort de scène. Et moi je décide de mettre les bouts, j'en ai assez vu et entendu.
Après un bon quart d’heure d’attente lumières éteintes, l’homme reviendra à la tête d’un groupe tendu pour foutre un joli bordel et donner une fin de concert sous tension et ensuite inviter le public à monter sur scène avec lui .
Dans la cohue, un mec veut prendre un selfie tout content qu’il est d’approcher son idole, Tricky lui arrache des mains et balance son i phone dans la foule.
Sympa !
Un geste ridicule et impardonnable, réaction stupide d’un artiste caractériel et visiblement mal luné le jour de son anniversaire. Si on invite son public à ses côtés sur les planches Mr Tricky, on le respecte !
La sécurité veut faire descendre les gens de la scène , Tricky , lui, veut continuer, la sécu insiste, le joli bordel continue et le concert se termine enfin de longs moments plus tard après l’insistance du service d’ordre. 

Game Over !
Je n’ai pas vécu les évènements de ce pseudo rappel, vu que j’avais quitté la salle juste avant convaincu que le prince de Bristol a bien perdu tout son éclat et qu’il vaut mieux écouter ses (bons) disques plutôt que de payer un ticket pour vivre cette mascarade de concert.
Je vous conte donc ce que l’on m’a rapporté.
Mais une chose est certaine je ne remettrai plus les pieds à un concert de Tricky. 

Dorénavant cet artiste essoufflé dont le glorieux passé est bien loin derrière lui , fera son cinéma sans moi.

1625573_708424665940801_5890976685546980474_n.jpg


Texte et photos : JP Vanderlinden aka JPROCK


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte