Magazine Culture

Rodrigo borgia

Publié le 31 janvier 2015 par Aelezig

01

Rodrigo de Borja, né le 1er janvier 1431 à Xàtiva (Royaume de Valence, couronne d'Aragon), mort le 18 août 1503, devenu Rodrigo Borgia après son arrivée en Italie, fut pape sous le nom d’Alexandre VI de 1492 à 1503.

Rodrigo est le neveu et fils adoptif du pape Calixte III (Alphonse Borgia), qui le fait venir en Italie où il lui offre la meilleure éducation. Il obtient son doctorat en droit civil et canonique à Bologne.

En 1456, âgé de vingt-cinq ans, il est nommé archevêque titulaire de Valence et créé cardinal par son oncle puis, l'année suivante, fait camerlingue et vice-chancelier de l'Église romaine (le poste le plus élevé du Saint-Siège, après le pape, puisqu'il n'y avait pas de chancelier) ; il le restera jusqu'à son élévation au souverain pontificat.

Le 11 août 1492, il est élu pape. Il n'est pas improbable qu'il ait acheté certains votes. En tant que pape, il prend le nom d'Alexandre VI.

z25

Vie privée

Un des témoins les plus crédibles de la conduite scandaleuse du pape Alexandre est Johann Burchard, de Strasbourg. Ce prélat, maître des cérémonies de la cour pontificale, tient de 1483 à 1508 un journal très précis, jour par jour, de tous les événements qui se déroulent au Vatican.

En 1470, alors qu'il a déjà été ordonné prêtre, Rodrigo Borgia fait la connaissance de Vannozza Cattanei, qui lui donnera quatre enfants (Jean, César, Lucrèce, et Geoffroi). En 1489, nouvelle liaison avec la jeune et jolie Giulia Farnèse qui n'a que 15 ans. Rodrigo Borgia a alors 58 ans. De leur union naîtra une fille, Laura, qui sera présentée comme l'enfant légitime d'Orso Orsini, époux officiel de Giulia Farnèse. Il avait déjà eu un fils Pedro-Luis de Borja légitimé par Sixte IV.

En 1494, un parti de prélats à la tête duquel se trouve Giuliano Della Rovere, le futur pape Jules II, tente de faire déposer ce pontife qu'ils accusent, non sans raisons, de corruption de toute sortes. Sa vie privée fait aussi scandale : Francesco Guicciardini rapporte un épisode au cours duquel le pape attire au Château Saint-Ange le jeune et beau Astorre Manfredi, seigneur de Faenza, qu'il viole et fait jeter dans le Tibre. Mais il pourrait également s'agir de César Borgia qui tenait prisonniers les deux frères Manfredi...

z26

Série télé Les Borgias avec Jeremy Irons dans le rôle d'Alexandre VI

Alexandre VI s’est également rendu célèbre par la fameuse orgie du 31 octobre 1501 pendant laquelle ses convives ont été invités à faire preuve de la plus grande virilité auprès d’une cinquantaine de danseuses dévêtues. La compétition a été arbitrée par ses propres enfants, ce qui déclencha l'un des plus grands scandales de la chrétienté. Les dépêches envoyées aux cours d'Europe par leurs ambassadeurs et figurant dans de nombreuses archives diplomatiques confirment l'incroyable témoignage du Père Burchard. On comprend dès lors pourquoi tant de récits faisant référence à des pactes avec le Diable ont pu circuler à la mort d'Alexandre VI.

Le 6 juin 1494, par le traité de Tordesillas, conclu entre les rois catholiques et Jean II de Portugal, le pape divise le Nouveau Monde en attribuant le Brésil au Portugal et le reste de l'Amérique latine à l'Espagne, les autres nations ayant été écartées. Pour Alexandre VI, cet arbitrage doit affirmer l'autorité papale face aux puissances.

Dans les documents conférant à l'Espagne la propriété des territoires américains, celle-ci induit que l'esclavage des indigènes est accepté. On accuse donc Alexandre VI d'être esclavagiste. Mais des historiens et chercheurs du Vatican sont en désaccord total avec et affirment que jamais le pape Alexandre VI n'a donné son approbation à la pratique de l'esclavage. Par la suite d'autres papes, comme Benoît XIV et Grégoire XVI ont renouvelé la condamnation de l'esclavage.

En 1495, pour lutter contre la présence française en Italie, il forme avec Milan, Venise, l'empereur Maximilien et les rois catholiques d'Espagne la Ligue de Venise qui connaît une lourde défaite à la bataille de Fornoue, remportée par Charles VIII. César Borgia, fait duc de Valentinois par Louis XII, conquerra néanmoins la Romagne, puis Urbino et Camerino. Dépouillant les unes après les autres les grandes familles romaines, les Colonna, les Savelli, les Caëtani, les Orsini, il ne vise rien moins que la royauté sur l'Italie. Pour mener toutes ces guerres il faut de l'argent. L'année 1500 proclamée année sainte par le souverain pontife, va renforcer les finances avec les revenus du pèlerinage. Quant à la vente du chapeau de cardinal, elle rapporte de gros revenus au pape et à ses bâtards. « Offrir la pourpre à un candidat rapportait gros. L'assassiner ensuite encore davantage, tous les biens d'un cardinal revenant de droit au pape. Enfin, il y avait l'apport régulier des indulgences ».

Z27

Aimant s'entourer d'œuvres d'art et d'objets précieux, Alexandre VI est un mécène généreux ; il protége les artistes (Pinturicchio, notamment, à qui il commande le célèbre décor des appartements Borgia, au Vatican) et montre de grandes capacités dans la remise en ordre de l'administration de l'Église.

Plusieurs hypothèses entourent la mort du pape Alexandre VI. Le 6 août 1503, il aurait dîné avec son fils César chez le cardinal Adriano da Corneto. Tous deux sont pris par la fièvre. La première hypothèse accorde ce mal à la malaria, très présente à Rome à cette époque. L'autre hypothèse est que le pape aurait voulu se débarrasser de certains de ses ennemis. Il aurait lui-même empoisonné le vin et serait donc tombé dans son propre piège.

Alexandre VI laisse dans la chrétienté un grave malaise qui s'amplifiera avec les années. Même parmi les historiens chrétiens, il ne trouve pas de véritable défenseur. Le nom de Borgia, notamment par la vie de son fils César qui a inspiré Le prince de Machiavel, est devenu synonyme d'ambition et d'absence de scrupules. Rome, sous le pape Alexandre VI, ne connaît "ni loi, ni divinité ; [mais] l'or, la violence et l'empire de Vénus".

D'après Wikipédia


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines