Magazine Culture

Marx n’a jamais parlé d’”idéologie dominante”…

Par Louis

“A notre connaissance, Marx n'a jamais parlé d'idéologie dominante. Il ne faut pas dès lors s'étonner de ne pas trouver dans son texte l'expression jumelle d' « idéologie dominée ». Et si l'on suppose que notre propre définition de l'idéologie est correcte, on conçoit alors que l'expression d' « idéologie dominante » perd toute signification. Si l'idéologie s'identifie à l'idéalisme, on ne voit pas comment il serait possible de la qualifier de surcroît de « dominante ». En somme, l'expression d' « idéologie dominante » laisse penser que l'idéologie est un système de représentations liées à une classe sociale ou à une époque bien définies. Cette opinion nous paraît répandue chez un grand nombre de commentateurs. Citons-en quelques uns.

« Pour Marx et Engels, [l'idéologie est] un ensemble de représentations caractéristiques d'une époque et d'une société ».Henri Lefebvre, Sociologie de Marx, 1968

« Une idéologie est un système (possédant sa logique et sa rigueur propres) de représentations (images, mythes, idées ou concepts selon les cas)  doué d'une existence et d'un rôle historiques au sein d'une société donnée ».Louis Althusser, Pour Marx, 1965

« Marx et Engels désignent par idéologie les représentations qui expriment, sous la forme de l'universalité, des intérêts de classe ». Michèle Bertrand,  Le Statut de la religion chez Marx et Engels, 1979

« Une idéologie toujours réfère à une classe et sert une classe ».Georges Labica, Dictionnaire critique du marxisme, 1985

« [Chez Marx, l'idéologie] est pensée de la domination du sujet ou de la classe qui en développe le discours, en tant qu'elle représente, dissimule et légitime des intérêts économiquement et politiquement dominants; elle domine l'ensemble de la société dans le sens où elle règne sur toutes les consciences ».  B.Thiry, « Idéologie » in Les Notions philosophiques, 1990

« La notion d'idéologie a pour caractéristique première de diriger le regard vers la mission sociale des représentations ». Isabelle Garo, Marx, une critique de la philosophie, 2000

« L'idéologie peut donc être identifiée aux idées dominantes au sens des idées dominantes à une époque déterminée, au sens des idées produisant une domination et au sens des idées justifiant une domination ». Emmanuel Renault, Vocabulaire de Marx, 2001

« L'idéologie se présente alors comme l'ensemble des idées caractéristiques d'une époque, c'est-à-dire comme la conscience de la vie commune aux dominants et aux dominés. Dans ces conditions, la soumission des idées des dominés à celles des dominants prend plutôt la forme d'une intégration dans le langage dominant ». Nestor Capdevila, Le Concept d'idéologie

(L. Gayot, sur Actuel Marx en Ligne)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Louis Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte