Magazine Culture

Plongee dans les annees d’or de la blogoma (6)

Par Citoyenhmida

Ce billet sera l’occasion d’un nouveau retour dans le passé, notamment dans les années d’or de la blogoma, et notamment sur quelques combats que les blogueurs avaient  mené avec plus ou moins de panache, avec plus ou moins de réussite, mais surtout avec beaucoup de conviction et  de sincérité!

Comme je l’avais écrit à l’époque de ses années d’or, la blogoma – malgré les affirmations péremptoires de quelques blogueurs trop peu modestes – n’a jamais été une force d’action!

Par contre elle a été parfois une formidable caisse de résonance à des problèmes qui seraient passés inaperçus, elle a été souvent  une puissance de réaction relativement puissante face à des événements dont beaucoup de monde n’aurait pas entendu parler.

En février 2006, l‘affaire MORTADA, cet facebooker qui avait usurpé l’identité du prince Moulay Rachid constitue l’une des premières affaires – sauf erreur ou omission de ma part – qui ait suscité une mobilisation des internautes marocains.

L’affaire avait fait grand bruit, le facebooker ayant été arrêté et jugé pour “usurpation d’identité”. De nombreux blogeurs avaient pris fait et cause pour Mortada, aussi bien au Maroc qu’à l’étranger!

Finalement, la raison et la pondération ont gagné et Fouad Mortada a été libéré après près d’un  mois et demi d’incarcération!

Le Maroc et la justice marocaine venait de découvrir internet, ses tentations et ses dérives, les risques que cela entraine et les difficultés de trouver les réponses adéquates à toute ce nouvelle problématique.

Deux ans et demi plus tard, une autre affaire judiciaire allait défrayer le microcosme bloguique marocain et déborder très largement les frontières du pays : la condamnation du blogueur Mohamed RAJI à deux ans de prison ferme et à DH 5.000 d’amende pour manquement au respect au Roi.

Face à la vague de protestations, la Cour d’appel d’Agadir avait fini par abandonner les poursuites contre l’inculpé.

Les internautes venaient de remporté leur première victoire!
Il n’y a pas que des causes individuelles qui ont été défendues durant cette belle période de la blogoma!

Sous l’impulsion de deux blogueurs, impliqués dans la société civile et l’action politique, une très belle initiative avait été lancée pour tenter de secouer le cocotier pourri de l’enseignement et de l’éducation  nationale!

Taha BALAFREJ et Mounir BENSALAH, entourés d’un groupe important de blogueurs marocains de tous horizons, ont travaillé pendant des semaines durant le premier semestre 2008 sur le thème : ÉDUCATION ET DÉVELOPPEMENT.

Mon regret est immense est que toutes les contributions qui ont été apportées  à ce propos aient disparu et j’en profite ici pour lancer un appel à tous ceux qui avaient participé à cette belle aventure – bien que vaine  – de tenter la récupération de tout ou de partie de ce qui a été écrit ou mis en ligne dans le cadre de cette initiative!  

Malheureusement, le temps et les circonstances ont fait que la blogoma se soit progressivement scindée, en divers courants, non seulement contradictoires, ce qui eut été normal, mais antagonistes qui se sont traduits par la perte d’influence des blogs et des blogueurs.

Ce fut le début de la fin des années d’or de la blogoma!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Citoyenhmida 1351 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines