Magazine Culture

The Beach Boys #7.2-Stars & Stripes Vol. 1-1996

Publié le 03 février 2015 par Numfar
The Beach Boys #7.2-Stars & Stripes Vol. 1-1996

The Beach Boys #7.2:

Mike Love: choeurs

Carl Wilson: choeurs

Al Jardine: choeurs

Bruce Johnston: choeurs

Brian Wilson: choeurs

En 1996, les Beach Boys lancent l'idée d'une série d'albums de reprises de leurs titres en version country, chantés par des stars de cette musique.

Pour le coup, et on se demande bien pourquoi, Brian Wilson retrouve le groupe.

En Août 1996, paraît le premier volume: "Stars & Stripes Vol.1" (#101 US), produit par Brian Wilson et Joe Thomas.

Don't worry baby (B.Wilson-R.Christian) par Lorrie Morgan

Little deuce coupe (B.Wilson-R.Christian) par James House

409 (Love-B.Wilson-Usher) par Junior Brown

Long, tall texan (Henry Strzelecki) par Doug Supernaw

I get around (M.Love-B.Wilson) par Sawyer Brown

Be true to your school (M.Love-B.Wilson) par Toby Keith

Fun fun fun(M.Love-B.Wilson) par Ricky Van Shelton

Help me, Rhonda(M.Love-B.Wilson) par T. Graham Brown

The warmth of the sun(M.Love-B.Wilson) par Willie Nelson

Sloop John B (Trad.) par Colin Raye

I can hear music (Barry-Greenwich-Spector) par Kathy Troccoli

Caroline no (B.Wilson-T.Asher) par Timothy B. Schmit

Un album agréable ou détestable à l'écoute, suivant si on aime cette musique où si l'on ne supporte pas cette daube pour faire danser les garçons de vaches ricains.

Bon, il y a du bon country aussi (Eagles, Poco, Byrds, Flying Burrito Bros, Gram Parsons, Emmylou Harris, Dolly Parton) mais là, on est plus dans le traditionnel qui sent la bouse que dans le country-rock des villes.

Personnellement je ne garderais que deux titres: les sublimes "Don't worry baby" chantés par Lorrie Morgan et "Caroline no" chanté par Timothy B. Schmit (qui vient justement des Eagles et de Poco).

En plus, n'y connaissant foutre rien dans le country, je ne connais personne à par Schmit et bien évidemment Willie Nelson, la légende du country/folk.

L'album fut un tel flop qu'il n'y eu jamais de vol. 2 et les Beach Boys stoppèrent net leur production discographique, se rattrapant sur les concerts, où ils devinrent le tribute band des Beach Boys par excellence.

Seul Brian Wilson continua à produire des disques solos, généralement très réussis.

Le 6 février 1998, Carl Wilson quitte ce monde, à la suite d'un cancer des poumons.

Sa voix cristalline, ses parties de guitare simples mais efficace participèrent activement à faire des Beach Boys un groupe unique.

Entre 1970 et 1973, il est le directeur artistique des Beach Boys, responsable des classiques sous-estimés que furent "Sunflower", "Surf's Up" et "Holland".

Il laisse un trou béant dans l'univers musical des Beach Boys qui ne cesse de s'appauvrir d'années en années.

Disco solo:

Carl Wilson (1981)

Youngblood (1983)

Après la mort de Carl, les Beach Boys implosent en trois entités bien distinctes:

Brian Wilson et son groupe proposant en concert des titres de ses disques solos plus un best of des Beach Boys.

Mike Love et Bruce Johnston (avec occasionnellement David Marks et le comédien John Stamos) sous le nom des Beach Boys, ne jouant que d'anciens titres.

Al Jardine et ses fils sous le nom "Beach Boys: Family & Friends" puis "Endless Summer Band" après un procès perdu contre Mike Love.

Jardine ne joue également que des classiques des Beach Boys sauf pour la sortie de son unique album solo "A Postcard from California" en 2010.

Mike Love devient de toute manière le leader absolu des Beach Boys et réenregistre les classiques du groupe sur plusieurs albums solos: "Catch A Wave" en 1996, "Salute Nascar" en 1998 et "Summertime Cruisin'" en 2001.

En 2004, Brian Wilson a la riche idée de proposer sa version de l'album perdu "Smile", en le réenregistrant avec son groupe.

"Brian Wilson Presents Smile" va être la grande surprise de l'année 2004, un chef d'oeuvre composé de titres déjà connus des Beach Boys (de "Smiley Smile" à "Surf's Up"), mais réassemblé dans l'ordre prévu de l'album original.

Un disque que je conseille aux fans comme aux néophytes des Beach Boys et de la musique de Brian Wilson.

En 2011, les Beach Boys décident de sortir leur propre version, avec l'aide de Brian, et publient "The Smile Sessions", avec les titres d'époque, enregistrés entre 1965 et 1971, et respectant l'ordre établi par Brian Wilson sur son album solo.

Le résultat, même s'il est qu'une estimation de ce qu'aurait dû être le "Smile" original, est tout de même très impressionant.

En 2012, pour fêter leur cinquantième anniversaire de carrière, (2011 aurait été plus juste), les cinq survivants se retrouvent.

Mike Love, Al Jardine, Bruce Johnston, Brian Wilson et David Marks remettent le couvert et préparent un nouvel album, le premier en vingt ans, entièrement composé et produit par Brian Wilson.

Le premier en... Quarante-cinq ans?

© Pascal Schlaefli

3 Février 2015

Urba Beach

Du même auteur:

Serial Angel

Vol.1

Anastase & Perfidule

Ebook en vente chez Amazon et Itunes store!

http://serialangel.centerblog.net

Partager :     J'aime

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte