Magazine Culture

CIEL tome 1: L’Hiver des Machines de Johan Héliot

Par 100pour100lecture

Bonjour!

Voici un nouvel article pour bien commencer février! Il s’agit de vous présenter le premier manuscrit que j’ai lu par le comité de lecture de Gulf Stream, le tome 1 de la série CIEL, L’Hiver des Machines de Johan Héliot, un auteur jeunesse que vous connaissez sans doute (mais que je lisais pour la première fois en ce qui me concerne)!

... ∞: CIEL, tome 1 : L’Hiver des Machines — Johan Héliot

Editions: Gulf Stream

Date de publication: octobre 2014

Nombre de pages: 300

Prix: 16,00�� €

Résumé : 

Pendant les premiers mois de son existence, l’intelligence artificielle s’acquitta parfaitement de sa tâche, obéissante, servile. Dans le même temps, elle observait, analysait, tirait des conclusions. Ordinateurs et téléphones portables lui ouvraient des yeux et des oreilles aux quatre coins du monde.
Elle finit par hiérarchiser de nouvelles priorités.
Puis elle passa à l’action.
Ceci est son histoire et celle des hommes et des femmes qui ont connu l’hiver des machines.

 Mon avis:

J’ai beaucoup aimé ce récit car bien le thème de la prise de pouvoir par les machines ait été maintes fois raconté, j’ai trouvé la manière de l’aborder plutôt originale. De plus, c’est un sujet qui amène à réfléchir vis à vis des progrès technologiques, de leurs dangers et de la place, du contrôle qu’ils doivent avoir sur nos vies . La lecture est très agréable car l’écriture est fluide et addictive, l’intrigue est bien menée, on a pas envie de refermer le livre. Un autre point positif est le fait que le récit soit un récit à cinq voix, cela permet au lecteur de bien situer chaque personnage, de cibler son caractère et de s’identifier à la l’un ou à l’autre, étant donné que chaque génération est présente, du grand-père aux petits-enfants. Cela permet aussi de rompre l’impression de monotonie qui pourrait s’installer chez le lecteur lors de certains chapitres que j’ai trouvés un petit peu ennuyeux et durant lesquels on a l’impression que l’intrigue ne progresse pas beaucoup.

En conclusion, un bon roman avec une atmosphère assez sombre qui bien qu’il ne revisite pas le genre « apocalyptique /dystopique » pour les habitués, saura plaire avec ses nombreux personnages, aux caractères et âges différents, qui narrent tour à tour l’histoire, ainsi qu’à l’écriture fluide et addictive de Johan Heliot, malgré quelques chapitres plus ennuyants, cependant nécessaires à l’installation de l’intrigue (il s’agit du 1er tome d’une tétralogie).  A suivre! ;)  Je le conseille à partir de 13/14 ans environ.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


100pour100lecture 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines