Magazine Culture

Insomnie, mon amie : Journal de bord d'un incurable insomniaque

Publié le 03 février 2015 par Filou49 @blog_bazart
03 février 2015

insomnie

Quatrième de couverture :

Pourquoi certains d’entre nous dorment-ils si mal ? Ces troubles sont-ils de nature génétique, existentielle, l’objet d’une transmission inconsciente ? Pour mieux dormir, faut-il boire des tisanes, méditer, ou encore manger léger ? Faut-il ou non partager le lit conjugal avec bébé ? Dieu dort-Il ? Et les chevaux, est-il vrai qu’ils dorment toujours debout ? Mais alors, comment font les dauphins ?

Insomniaque lui-même et donc spécialiste de la question, Philippe Romon se pose mille questions, faisant appel à l’histoire et la philosophie, à la métaphysique et à la science médicale du sommeil. Il démonte le Grand Mécano de l’horloge biologique, s’aventure dans l’alchimie des somnifères et s’essaie à toutes sortes de gymnastiques et de technologies destinées à nous réconcilier avec cette part obscure de la nuit. Un essai éclairé et personnel sur un mal qui touche un tiers des Français.

 Ce que j'en pense :

Si mes troubles du sommeil (hypersomnie et apnée du sommeil) sont un peu l'inverse de l'insomnie, j'ai eu également cette pathologie pendant une période de ma vie, et du coup, je peux largement comprendre ce que raconte Philippe Romon dans Insomnie mon amie, un livre témoignage dans lequel il s'est amusé à tenir le journal de bord de ses nuits d'insomnie, lui qui connait ce problème depuis de très longues années.

Loin de la thèse savante pontifiante et ennuyeuse, Philippe Romon, rédacteur en chef de Psychologies féminine,  choisit de se mettre en scène et propose donc une vision intime et hors des sentiers battus de ce sujet qu'un tiers de la population ( près de 20M connaissent). 

En mélant histoire,  métaphysique  science médicale et carnet intime,  l'auteur  rend l'idée de l'insomnie plus réconfortante et moins effrayante .

Ayant tant vécu avec elle, Philippe Romon a réussi à s'approprier son insomnie pour en faire une vraie amie.. et lire Insomnie mon amie pourrait permettre aussi au lecteur insomniaque de relativiser et de cesser de la voir comme une ennemie naturelle...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine