Magazine Musique

Kenn Starr « Square One » @@@½

Publié le 27 janvier 2015 par Sagittariushh @SagittariusHH
kenn starr 1 - Hip-Hop/Rap

Kenn Starr « Square One » @@@½

Laisser un commentaire

Le trop rare Kenn Starr du crew Low Budget démarre l’année 2015 du label Mello Music Group avec son nouvel album Square One, le successeur de Starr Status qui a fait sensation à la rentrée 2006. Vous avez fait le calcul : plus de huit ans séparent ces deux albums, un bail !  Le second, comme le premier album, est produit par le forgeron Kev Brown, sauf que cette fois, il cohabite avec Black Milk.

Kenn Starr, c’est un flow posé, des rimes calculées et un tempérament placide qui se fond sur les instrumentaux majoritairement soul/jazz. Une force tranquille qui n’a jamais besoin sur sa voix pour se faire entendre. La patte de Kev Brown fait mouche sans particulièrement faire de miracles, ou alors des petits comme sur « Strangers » et le remix de « Product of the Basement« . Et Black Milk où est-il? Hé bien il fait preuve d’un surprenant mimétisme en accordant son style sur celui de Kev Brown. Il faut vraiment le deviner en écoutant « Say Goodbye« , au-delà de ce sample de violon on finit par reconnaître ses caisses, moins percutants qu’à l’accoutumée. Sur « Lesson A » c’est sa façon de hacher la boucle de voix qui est reconnaissable.

Il faut vraiment aller au bout de Square One (et on arrive vite vu qu’il est relativement court) pour avoir une prod de Black Milk qui détonne. Car à trop se calquer sur ce que réalise Kev Brown, l’album souffre un manque de relief. Des fois c’est agréable comme sur le down-tempo « Cigarettes & Whiskey » mais le décollage se fait attendre. Il y a un moment où on aimerait quelque chose de plus percutant ou plus de morceaux comme « Strangers », mais ça n’arrive pas.

Les figurations de Sean Born, Wordsworth, Supastition ou encore Kaimbr et yU (Diamond District) sont les bienvenues pour diversifier les phrasés et maintenir la dynamique, mais la palme du meilleur featuring revient pas à un mais à une rappeuse, Boog Brown, qui impressionne sur « Exodus« . On était en droit d’espérer un petit peu mieux tout de même… Starr Status avait-il mis la barre un peu trop haute?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sagittariushh 4688 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines