Magazine Conso

Musique Post-Bourgeoise, ou quand les bourges s’emmêlent

Publié le 28 mai 2008 par Michel Michal

Nous sommes nombreux à nous souvenir du buzz avorté autour du clip «Stress» de Justice. Une parodie de violence, montrant une « joyeuse » de bande de renégats semer la terreur en ville. A trop vouloir choquer ce clip de mauvais goût était finalement passé presque inaperçu, sans donner lieu au scandale escompté.

A la bonne heure me direz-vous, ce clip a ainsi été maintes fois détourné sur le web, et la «Palme d’or» de la parodie revient à l’énigmatique trio français «Musique Post-Bourgeoise» pour sa version pleine de tendresse de Stress.
Les M P-B ont en effet préféré la violence des mots à celle des images, nous montrant ainsi de bons samaritains en action,sur un fond musical minimaliste et des paroles acérées, grossière et si possible choquantes.

Difficile d'accorder un réel intérêt musical à M P-B, mais on saluera tout de même une performance d’artiste hors du commun. Un groupe qu’il faut donc appréhender comme une exposition au Palais de Tokyo, avec ouverture et indulgence. Se définissant eux même comme un groupe électro de salon, leurs ambitions sont à la hauteur de leurs capacités. Leur homepage est plutôt bien faite, et elle vous permettra peut être de percer le mystère de leur existence. (Ils disent trouver leur source dans le mouvement « Cassouliste »… si quelqu’un peut m’expliquer…).

En attendant voici le « Stress Justice » par Musique Post-Bourgeoise :


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Michel Michal 16 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog