Magazine Culture

Fanny Merkin

Publié le 06 février 2015 par Ninie W. @ninie067

Photo Photo Fifty Shames, tome 1 : Cinquante Nuisances d'Earl Grey
Auteur : Fanny Merkin
Serie : Fifty Shames
Genres :  Humoristique, Erotique 
Editeur : Milady
Publication: 23/ 01/ 2015
Edition: Ebook
Pages : 224
Rating:


  • Chroniqué par TANIA

- Lu en partenariat avec Milady pour le Ladies Club -

Résumé :

Comme le hasard fait bien les choses, Anna, étudiante naïve aux mensurations idéales, a rencontré un homme incroyablement riche, divinement mystérieux, et délicieusement plus âgé qu’elle. Depuis, elle passe son temps à soupirer et à se mordre la lèvre inférieure. Surmonter les cinquante nuisances d’Earl Grey ne sera pas une mince affaire. Entre son admiration sans bornes pour le groupe Nickelback, son insupportable penchant pour le goût de la Bud Light et sa singulière addiction au BDSM (Bardes, Dragons, Sorcellerie et Magie), Anna n’est pas au bout de ses surprises... et vous non plus.

L'avis de Tania :

Je tiens à remercier les éditions MILADY pour ce service-presse. Cela m'a permis de comprendre définitivement que ce type de lecture n'étais pas pour moi.
 
Pourtant je savais que les parodies n'étaient pas faite pour moi, mais je me suis laissé tenté "On ne sait jamais" me suis-je dit "j'aurais peut être un déclic".
Apres seulement dix pages, j'ai arrêté le calvaire. Pour moi c'était trop parodié. Au départ j'ai vraiment rigolé car il faut l'avouer certain passage de Cinquante Nuances de Grey sont vraiment "too Much " et j'ai sue apprécier ces passages parodiés. Mais j'ai trouvé le style vraiment trop lourd donc pour moi cette lecture est un échec total.

Extrait :

— Mademoiselle Steal ?
— Oui, réponds-je d’une voix que je m’efforce de rendre rauque pour dissimuler ma crise de confiance.
— M. Grey va vous recevoir dans quelques minutes. Souhaitez-vous boire quelque chose en attendant ? Café, soda, thé… ?
— Du jus de viande.
C’était supposé être une blague, mais elle hoche la tête et disparaît dans le couloir. Une minute plus tard, elle revient avec une pinte entière d’un liquide épais et marron. Avant que je réclame plutôt un verre d’eau, la porte du bureau donnant sur le vestibule s’ouvre, et un charmant Afro-Américain en émerge. Jay-Z !

Un autre avis chez :

TAHICHA'S CHRONICLES     /     LES PASSIONS DE SASHA     /     MON REPAIRE LITTERAIRE     /     STELLA'S BOOKS     /     LADY H     /     LES LIVRES DE SARAH     /     MARY

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ninie W. 8326 partages Voir son blog

Magazines