Magazine Culture

Art inuit contemporain

Publié le 07 février 2015 par Aelezig

L'art inuit contemporain est essentiellement caractérisé par sa production de sculptures, de dessins et d'estampes, techniques particulièrement développées dans la seconde moitié du XXe siècle.

Sculpture sur pierre

Le terme sanannguagaq désigne des productions tridimensionnelles. La sculpture traditionnelle inuit estcaractérisées par son caractère composite qui utilise essentiellement des matériaux naturels issus du monde animal et végétal tel que :

  • l'ivoire de morse ou de narval ;
  • le bois de caribou
  • le bois de flottage constituent surtout des éléments dans les sculptures composites ;
  • l'os de baleine fossilisée afin de jouer sur la texture et les formes anatomiques ;
  • des peaux peuvent aussi être utilisées comme élément dans la sculpture.

z06

Abraham Anghik Ruben

Toutefois, depuis l'application de la convention de Washington (CITES), l'exportation et la commercialisation d'ivoire et d'os de mammifères marins est très réglementée.

Sous la forte demande des occidentaux d'œuvres et la diminution des matériaux naturels, les inuit se sont peu à peu concentrés sur la pierre.

La pierre est directement extraite des gisements proches des localisations, d'où l'utilisation prépondérante de certaines pierres selon celles-ci. Puis elle est dégrossie à la hachette avant de passer au travail plus minutieux par l'utilisation de limes et de râpes, suivie d'un polissage au papier de verre et d'émeri. Enfin la finition consiste à passer de la graisse animale afin de donner un aspect brillant.

La pierre la plus usitée est la stéatite, mais il y a aussi la serpentine, la péridotite, et l'on peut noter que se développe ces derniers temps la sculpture sur le marbre, l'albâtre et certains métaux.

Dessin et estampe

Contrairement à notre société, pour les Inuits celui-ci constitue une œuvre à part entière dont les techniques sont surtout les crayons de couleurs, la mine de plomb et le feutre. Ici l'aspect narratif est prédominant qu'il concerne les mythes où la description du quotidien et intègre le plus souvent du texte écrit en syllabaires correspondant à ce qui est montré. Les formes sont très simplifiées et montrent l'affirmation d'une position opposée à celle du figuratif.

Z08

Kenojuak Ashevak

C'est la forme d'art graphique la plus développée dans le monde inuit car elle est envisagée comme un travail communautaire s'adaptant totalement au système culturel inuit contrairement à la sculpture ou au dessin demandant une certaine solitude.

Les thèmes comme pour les autres productions sont : les animaux, plus particulièrement les oiseaux, les êtres imaginaires, la vie en campement.

La composition des productions est basée essentiellement par une réflexion sur la couleur, expliquant son asymétrie caractéristique suggérant un mouvement, peu de plans différents et un certain rejet de la perspective. Les plans sont faits par une juxtaposition des personnages les uns par dessus les autres et une réduction de l'échelle augmentant l'impression d'immensité de la nature environnante.

D'après Wikipédia


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte