Magazine Bien-être

Naturel

Publié le 07 février 2015 par Joseleroy

versailles_festival-feux-royaux-c-thierry-nava-groupe-f

J'ai animé une conférence sur la connaissance de soi hier soir devant des sophrologues, et aujourd'hui j'ai animé avec Lorène Le Roy et Serge Durand une journée consacrée à l'éveil à soi-même grâce aux outils de Douglas Harding.

Il semble que certaines personnes soient dans l'idée que l'éveil est un événement extraordinaire comparable à un feu d'artifice avec trompettes et lumières célestes... Nous avons tous lu des ouvrages consacrés à l'éveil où nous pouvons découvrir ce genre de récit.

Bon. L'éveil peut faire vivre une expérience mystique, c'est vrai; mais ce n'est pas toujours le cas, loin de là. Bien souvent, l'éveil à sa vraie nature est simplement la reconnaissance d'une évidence sans que celle-ci soit accompagnée d'extases particulières.

L'éveil n'est pas une expérience mystique. Les expériences (même les plus belles) vont et viennent, elles finissent toujours par disparaitre, mais notre vraie nature ne change pas. L'espace de la conscience éveillé est le lieu où naissent et meurent toutes les expériences, tous les phénomènes.

Dans un de mes livres VIVRE EVEILLE je rappelais la distinction qu'avait faite Douglas Harding entre les expériences de crêtes et l'éveil. Il disait dans un de ses ateliers.

 "Si vous me dites : « voir c’est très joli, mais je ne ressens rien, je n’ai pas de merveilleuses expériences mystiques », je vais vous dire : « Moi non plus. Simplement je vois cela et c’est tout à fait ordinaire, c’est tout à fait calme et tranquille. Rien d’extraordinaire ». Nous ne disons pas que les cloches du ciel qui sonnent, l’amour, la joie, tout ceci ne soit pas merveilleux. Bien sûr c’est merveilleux. Le problème avec ces choses là c’est que nous ne pouvons pas les provoquer à volonté. Elles vont et viennent selon la grâce de Dieu. Mais ce qui est toujours accessible, c’est de voir à partir de quoi je regarde, ceci est le roc sur lequel je peux fonder quelque chose de solide. C’est le roc sur lequel l’amour et la compréhension peuvent pousser et fleurir merveilleusement. Alors il faut être clair là dessus et ne pas penser que cette semaine nous aurons une expérience mystique extraordinaire. Bien sûr, si cela arrive, félicitations. Mais ça n’est pas le but. Le but ce n’est pas d’avoir une expérience de crête, parce que les expériences de crête, les pics, les sommets, il est très difficile de s’asseoir dessus, à un moment on risque de glisser d’un côté ou de l’autre. C’est une expérience de vallée. Cette vision de ce qui regarde en nous, c’est beaucoup plus une expérience de vallée. Vous pouvez vous asseoir dans une vallée, pas sur un pic. Il faut s’en souvenir."

L'éveil à sa vraie nature est une expérience de vallée et non de crêtes ! Ce n'est même pas une expérience mais la reconnaissance simple que l'éveil est déjà en train d'être vécu.

En un mot : naturel !

jlr


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Joseleroy 216084 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines