Magazine Culture

PSYCHOLOGIE : "On vieillit bien lorsqu'on continue à s'ouvrir à ce qui est nouveau" !

Publié le 07 février 2015 par Pege @pg120
Salut à tous,  
Du site L`Express :
   ¨ Comment aborder au mieux les rivages de la vieillesse? Quel regard porter sur cette dernière étape de l'existence ? Alors que la part des personnes âgées ne cesse d'augmenter, le sujet, plus que jamais, mérite d'être exploré. Pour la psychanalyste Catherine Bergeret-Amselek, l'avancée en âge se prépare tout au long de la vie.
Les personnes âgées sont-elles un sujet tabou en France ?    Oui, car l'âge fait peur. Notre société est rivée sur l'obsession du "vieillir jeune". On glorifie la jeunesse, parce que nous sommes obnubilés par le présent et l'immédiateté, sans considérer l'importance de l'être. A cela s'ajoute une autre injonction, celle de se montrer dynamique, d'avoir une activité associative intense.   Vous dites ¨les vieux¨. L`expression est pourtant souvent employée de façon péjorative !    Ce terme est même presque une insulte, dans notre vocabulaire, alors qu'il contient une grande noblesse. Il est associé à l'expérience et à la transmission. Mais il est très difficile, aujourd'hui, de faire passer cette idée, tout comme de faire comprendre que vieillir, c'est aussi grandir.
  Comment cela ?    La vieillesse nous confronte à une crise existentielle qui met à mal le sentiment continu d'exister, comme chaque entrée dans un nouvel âge de la vie, mais elle permet aussi de développer une expérience de vie intérieure extrêmement riche, alors que notre apparence se modifie.
En quoi vieillir peut-il, aussi, être une chance ?   L'âge nous rend plus vulnérables -ce qui ne signifie pas plus fragiles, bien au contraire. On ressent davantage les choses, on entre mieux en contact avec ses sentiments, on est capable de pleurer lorsqu'on est triste, de partager ses émotions, ses sentiments. Bref, d'être plus humain.    En quoi le numérique est-il aussi une formidable opportunité ?   On vieillit bien lorsqu'on continue à s'ouvrir à ce qui est nouveau; lorsqu'on n'en reste pas à l'expression "de mon temps" et que l'on vit plutôt avec son époque.     Le numérique rend également possibles de nombreuses avancées dans le domaine des thérapies non médicamenteuses : les jeux sur tablettes, notamment, cultivent la mémoire et la souplesse de réflexion¨... 
( Lire l`article au complet )  
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/on-vieillit-bien-lorsqu-on-continue-a-s-ouvrir-a-ce-qui-est-nouveau_1648229.html
Pégé
  Windows 7 / Windows XP Pro / Windows Vista / Ubuntu 10.04 LTS / Voyager 11.10 / Linux Mint 10 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pege 110 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte