Magazine Culture

Angelina

Publié le 08 février 2015 par Aelezig
ANGELINA

Je l'adore. C'est définitivement mon idole, mon autre moi-même, celle que j'aurais aimé être sans doute. Parce qu'elle est si incroyablement belle, si talentueuse, si amoureuse, si maternelle. Et chaque fois que je l'entends en interview, je l'aime encore un peu plus car elle parle toujours très gentiment, avec douceur, avec modestie. Une pure merveille ! Et c'est une petite Gémeaux, comme moi ! Normal qu'on erre dans la même galaxie...

Je me reconnais dans plein de choses en elle (à part la beauté... ah ah ah !) :

Elle a eu une enfance malmenée et une adolescence chaotique, qui l'on fait virer punk, gothique, un peu zarbi, un peu provoc. J'ai été comme ça, histoire de camoufler mon mal-être.

ANGELINA

Elle a su sortir de cet enfermement pour devenir une véritable actrice (pas moi... mais je "joue" beaucoup quand même), une femme magnifique (euh... mon portrait craché), une épouse et une mère incroyables (moi je suis la plus gentille des belles-mamans, et toc) et une ambassadrice de la paix et du partage (je le ferais bien, mais l'UNESCO ne m'a pas appelée). Elle a bataillé pour lutter contre ses démons, comme moi. Tout pareil. Même que, des fois, ils se réveillent un peu. Mais Angie et moi, on leur met une grande claque dans le nez.

Elle est solitaire et secrète, elle dit préférer rester chez elle avec Brad et les enfants plutôt que d'aller dans les soirées du tout Hollywood. Elle dit qu'elle essaie chaque jour d'être une meilleure personne. Cette fille-là, je l'adore.

Et vous pouvez bien rigoler, me dire qu'il ne faut pas croire ce qu'on lit dans les journaux, je m'en fous complètement.

Angelina est née le à Los Angeles, fille des acteurs Jon Voight et Marcheline Bertrand. Ses parrains sont Jacqueline Bisset et Maximilian Schell. Du côté de son père, Angelina Jolie est d'origine allemande et tchèque, et du côté de sa mère, d'origine canadienne française. Après la séparation de ses parents en 1978, Angelina Jolie et son frère James sont élevés par leur mère, qui abandonne ses ambitions d'actrice. A onze ans, Angelina décide de devenir actrice et s'inscrit au Lee Strasberg Theatre Institute, où elle suit des cours pendant deux ans.

ANGELINA

À quatorze ans, elle abandonne ses cours. Durant cette période, elle porte des vêtements noirs, teint ses cheveux en noir. Elle déclare que ce fut la période la plus sombre de sa vie. Elle se sent très seule. Les autres élèves se moquent de sa minceur, de ses lunettes et de son appareil dentaire. Son estime de soi diminue encore lorsque ses débuts en tant que mannequin s'avèrent peu concluants. Elle commence à s'automutiler, commentant plus tard : " Je collectionnais des couteaux [...]. Pour plusieurs raisons, le rituel de l'automutilation, qui me permettait de ressentir la douleur, de me sentir vivante et qui me libérait en quelque sorte, a été thérapeutique pour moi. "

A 19 ans, Angelina achète son premier appartement, à quelques pâtés de maisons de celui de sa mère, et reprend ses études de comédie.

Angelina reste longtemps séparée de son père, auquel elle reproche le divorce, le chagrin de sa mère, et ses absences auprès de ses enfants. Ils essaient de se réconcilier et il apparaît avec elle dans le film Lara Croft : Tomb Raider (2001). En 2002, elle dépose une demande pour changer légalement son nom en Angelina Jolie.

Interrogée plus tard sur son adolescence, Angelina déclare : " Beaucoup de personnes me collent une image de " fille sauvage " mais ce n'est pas du tout le genre d'adolescente que j'étais, bien au contraire. Alors oui, je n'étais pas coquette j'étais même plutôt garçon manqué parfois mais c'est seulement parce que j'ai grandi entouré de garçons à savoir mon frère et mes cousins. Je n'étais pas la fille la plus populaire du lycée, d'ailleurs je n'avais pas beaucoup d'amis, je n'arrivais pas à faire confiance aux gens ; il y avait tellement d'hypocrites autour de nous que je préférais m'isoler dans ma chambre. Je ne suis sorti qu'avec un seul garçon au lycée (Anton) et mes confidents étaient ma mère et mon frère. Au fond, j'étais juste une adolescente anxieuse qui n'avais pas confiance en elle. "

ANGELINA

Angelina Jolie démarre sa carrière dans des films à petit budget.En 1997, le film Après (1999), confirmée avec le rôle de la sociopathe Lisa Rowe dans George Wallace , lui rapporte un Golden Globe. Femme de rêve, Angelina part à New York et interrompt sa carrière d'actrice pour une courte période, elle s'inscrit à l'Université de New York pour étudier la réalisation et l'écriture. Elle revient en tant qu'actrice et trouve vraiment la célébrité avec son rôle dans le thriller Une vie volée (1999). Elle remporte son troisième Golden Globe Award, son deuxième Screen Actors Guild Award et un Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. Avec les années 2000 vient le succès, particulièrement avec

En 2007, Angelina Jolie fait ses débuts en tant que réalisatrice avec le documentaire A Place in Time, qui dépeint la vie comme elle l'est dans vingt-sept endroits autour du globe au cours d'une semaine. Le film est projeté au Festival du film de TriBeCa. Suivront des films de fiction, bien accueillis.

C'est durant le tournage de Tomb Raider, au Cambodge qu'Angelina prend conscience des injustices et de la misère dans le monde. Elle se tourne vers le Haut Comité des Réfugiés (ONU) pour avoir plus d'informations sur les zones en crise au niveau international. Dans les mois qui suivent, elle visite des camps de réfugiés pour en apprendre plus sur la situation et les conditions de vie dans ces zones. En février 2002, Angelina Jolie mène sa première excursion sur le terrain, une mission de dix-huit jours en Sierra Leone et en Tanzanie ; le début d'une longue liste de voyages humanitaires, où elle use de sa notoriété pour attirer l'attention du monde sur les victimes de guerres et de famines. Angelina Jolie est nommée Ambassadrice de bonne volonté pour le HCR le 27 août 2001.

Angelina bénéficie d'une grande reconnaissance pour son action humanitaire. En 2003, elle est la première récipiendaire du nouvellement créé Citizen of the World Award, attribué par l'United Nations Correspondents Association et en 2005, elle se voit décerner le Global Humanitarian Award par l'UNA-USA (United Nations Association of the United States of America). Le 12 août 2005, le roi du Cambodge, Norodom Sihamoni, accorde à la star la citoyenneté cambodgienne, en récompense de son investissement personnel pour le pays.

ANGELINA

Le 28 mars 1996, Angelina se marie avec l'acteur britannique Jonny Lee Miller, son partenaire dans le film (1995). Le couple se sépare l'année suivante et divorce le 3 février 1999. Durant le tournage du film Les Aiguilleurs (1999), elle rencontre l'acteur Billy Bob Thornton qu'elle épouse le 5 mai 2000. Ils divorcent le 27 mai 2003. Angelina Jolie déclare dans plusieurs interviews qu'elle est bisexuelle.

En 2005, Angelina rencontre Brad Pitt durant le tournage de Mr. et Mrs. Smith . L'acteur est alors marié à Jennifer Aniston. La liaison de Brad et Angelina défraie la chronique, mais leur amour dure toujours... Il adopte son fils Maddox (qu'elle avait adopté avec Billy Bob Thornton et dont elle avait obtenu la garde exclusive après leur divorce), accueillent ensemble Zahara et Pax, et ont trois enfants biologiques : Shiloh, et les jumeaux Vivienne et Knox Leon. Ils se sont mariés dans leur château de Miraval, dans le Sud de la France le 23 août 2014.

Le 16 février 2013, à l'âge de 37, Angelina Jolie a subi une double mastectomie préventive après avoir appris qu'elle avait un risque de 87 % de développer un cancer du sein en raison d'un gène BRCA1 défectueux. Sa mère, l'actrice Marcheline Bertrand, est décédée d'un cancer ovarien en 2007 à l'âge de 56 ans, tandis que sa grand-mère maternelle a eu le cancer de l'ovaire et est morte à 45 ans. Sa tante maternelle, Debbie Martin, qui avait le même gène BRCA1 défectueux comme Angelina Jolie, a également été diagnostiquée avec le cancer du sein en 2004 et est décédée à l'âge de 61 ans le 26 mai 2013. Elle annonce cet événement publiquement, afin que les femmes à risque soient incitées à faire le test et éventuellement à être opérées. Elle aurait l'intention de subir une ovariectomie préventive. Elle a toujours un risque de 50 % de développer un cancer de l'ovaire à cause de la même anomalie génétique.

ANGELINA

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines