Magazine Culture

La symphonie des abysses, tome 1 Carina ROZENFELD

Publié le 09 février 2015 par Amandine Détrez @AmandineDetrez
La symphonie des abysses, tome 1 Carina ROZENFELD
Un chant de liberté s'élève du fond des abysses, mais comment répondre à son appel quand un mur infranchissable vous en sépare ? L'Anneau, cet immense atoll avec en son centre le Cercle – une étendue d'eau de mer parfaitement circulaire – est cerné par le Mur, une haute barrière d'une trentaine de mètres, électrifiée, infranchissable. Sous son ombre, des hommes et des femmes vivent là, répartis dans des villes et villages si éloignés les uns des autres qu'ils ont oublié leurs existences respectives. Un point commun relie pourtant ces différentes communautés : le Règlement Intérieur et son code ultra restrictif. Trois personnages principaux : Abrielle, Sa et Ca. Trois destins différents qui vont finir par se croiser pour composer la mystérieuse Symphonie des Abysses. Abrielle est une réminiscente. Elle porte en elle des mélodies et des chants dans un village ou la musique est strictement prohibée, ou la pratiquer est devenu un crime. Jusqu'au jour ou elle entend un chant qui vient des profondeurs de la mer : la Symphonie des Abysses. C'est pour cette raison qu'elle devra tout quitter et laisser derrière elle les seuls repères de son existence... Quant à Sa et Ca, deux Neutres, ni hommes ni femmes, ils s'aiment dans une ville ou les sentiments sont interdits. Deux futurs hommes qui vont devoir fuir leur quotidien afin de devenir les adultes qu'ils veulent être. Tous les trois finiront par se retrouver afin de construire leur identité et changer le destin de l'Anneau, grâce à la Symphonie des Abysses...J'ai beaucoup aimé ce roman tout d'abord.En raison de problèmes personnels, j'ai beaucoup eu du mal à lire cette semaine ce qui ne veut pas dire que ce livre est mauvais bien au contraire, c'est juste moi.Nous avons donc deux parties, presque trois qui se détachent.Première partie : Abrielle et l'interdiction du chant, de la musique.Alors, je ne sais pas si vous savez mais ma deuxième passion avec la lecture, c'est la musique et le chant avec l'option musique de mon lycée ect.. enfin bref, je ne peux absolument pas concevoir un monde sans musique. Toujours est-il qu'à part cela, les habitants du village d'Abrielle vivent assez normalement, évidemment ce n'est pas notre socièté, c'est un roman de dystopie et donc d'anticipation donc heureusement que ces gens ne vivent pas tout à fait normalement dans leur vie de tous les jours, excepter l'inderdiction de la musique et du chant. Abrielle dans cette interdiction va devenir un peu "folle", pour elle, elle ne peut pas s'exprimer et un jour après un évenement très regrettable, elle et sa mère décident qu'il faut mieux qu'elle parte et commence son petit voyage...Deuxième partie : Sa et Ca, de la ville des Désex et oui vous pouvez le comprendre comme vous le comprenez,et l'interdiction de l'amour et du toucher physique, c'est la partie avec laquelle j'ai eu plus de mal.Ici nous avons une société avec les memes règles que le village d'Abrielle mais mise en pratique de différente manière, c'est à dire qu'ils font certaines choses que chez Abrielle, ils ne font pas ou inversement. Dans cette ville ne naissent que des "Neutres", ils sont formés en laboratoire et on leur enleve leur chromosome X ou Y, une fois adulte, il doivent faire le choix de ce qu'ils veulent être, homme ou femme et on leur injecte un prosuit qui les fait devenir ce qu'ils veulent. Le problème majeur de cette partie c'est les "iel" "euls" "lea" etc.. ce sont les articles "neutre" crée pour que cela puisse concorder avec la nature de ces Neutres, sauf que, pour moi en tout cas, ça allait bien au moment mais j'ai eu beaucoup de mal, parce que mon cervaux arrivait pas à analyser surtout que cela ne se voit pas sur moi, je suis plutot bonne éleve, je lis "beaucoup" mais j'ai une petite forme de dyslexie et je peux vous assurer qu'au bout d'un moment je n'arrivais plus à lire ces "mots"^^Troisième partie : l'histoire communeHeureusemment qu'il y a cette troisième partie, autrement on se demandrait trop où l'on va^^Bref c'est juste la continuité et c'est très bien. La plume de l'auteur est belle, fluide, comphrensible (sauf pour les "iel" ect..^^), agrèable, ce que j'avais déja constaté dans la trilogie La Quete des Livres Mondes que j'avais vraiment aprécier et donc il faut que je commence à lire la suite La Quete des Pierres de Luet.Vous l'aurez compris malgré quelque défauts, heureusement que rien n'est parfait, c'est un bon voir même très bon roman pour ma part!17/20Extrait : "-Bien sûr qu'il y a des choses de l'autre côté. On raconte qu'autrefois le village était souvent réapprovisionné par des hommes qui débarquaient de l'extérieur. Ils nous ont fourni les objets en métal, ont construit les bâtiments. A l'époque, ils réparaient ce qui était abîmés. Ce sont eux aussi qui ont amené les animaux présents à la ferme. Il n'existait pas de vaches ou de moutons sauvages sur l'atoll. Tout ça, ce sont les peuples d'avant qui nous en fait cadeau. Mais voilà bien longtemps que plus personne n'est venu. On raconte que c'est à cause de la Pluie de la Lune. Peut-être que tout le monde est mort ailleurs... Mais ici, on a oublié comment passer de l'autre côté du Mur. On a oublié que le monde est plus vaste que l'Anneau."

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Amandine Détrez 435 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines