Magazine Cinéma

Jupiter – Le Destin de l’Univers

Par Wolvy128 @Wolvy128

4-étoiles

Affiche fr jupiter ascending
Née sous un ciel étoilé, Jupiter Jones (Mila Kunis) est promise à un destin hors du commun. Devenue adulte, elle a la tête dans les étoiles, mais enchaîne les coups durs et n’a d’autre perspective que de gagner sa vie en nettoyant des toilettes. Ce n’est que lorsque Caine (Channing Tatum), ancien chasseur militaire génétiquement modifié, débarque sur Terre pour retrouver sa trace que Jupiter commence à entrevoir le destin qui l’attend depuis toujours : grâce à son empreinte génétique, elle doit bénéficier d’un héritage extraordinaire qui pourrait bien bouleverser l’équilibre du cosmos…

Deux ans après l’excellent Cloud Atlas, Andy et Lana Wachowski reviennent sur le devant de la scène avec Jupiter – Le Destin de l’Univers (Jupiter Ascending en VO), un space opera totalement original qu’ils ont écrit, produit et réalisé.

Et le spectacle est une nouvelle fois au rendez-vous puisque le film se révèle tout bonnement somptueux sur le plan visuel. Les environnements sont magnifiques, les effets spéciaux s’avèrent d’excellente facture et la mise en scène est complètement maîtrisée. Il en résulte du coup un long-métrage assez exceptionnel sur la forme, à la fois ambitieux et terriblement inventif. Et ce n’est certainement pas l’impressionnante course-poursuite en plein Chicago qui me contredira. La séquence est effectivement redoutable d’efficacité et fait parfaitement étalage du talent des réalisateurs. Elle justifie selon moi presque à elle seule l’achat du ticket de cinéma, c’est dire si elle est époustouflante. Sur le fond, le film n’est pas non plus en reste dans la mesure où le scénario est plutôt dense. Presque trop d’ailleurs car beaucoup d’éléments sont délivrés rapidement, au point qu’il ne faut vraiment pas perdre le fil du récit, sous peine de se retrouver complètement largué. Certains aspects sont également très peu exploités alors qu’ils auraient clairement mérité davantage d’explications, quitte à basculer sur un film de 2h30 plutôt que 2h.

Photo jupiter ascending
Néanmoins, même si le scénario s’avère plus travaillé que pour la plupart des divertissements à gros budgets, les quelques faiblesses du long-métrage viennent tout de même du script. En effet, malgré la richesse de l’univers et la densité du récit, l’histoire ne dépasse jamais le stade du conte classique, avec tout ce que cela implique comme stéréotype. Dès lors, l’évolution des événements n’est pas spécialement surprenante et les dialogues sont parfois un peu niais. L’intérêt demeure toutefois intact et le film se laisse regarder avec énormément de plaisir. Du côté du casting, Channing Tatum et Mila Kunis sont convaincants et, à défaut de pouvoir délivrer de véritables performances, parviennent à rendre leur personnage extrêmement attachants. Les touches d’humour sont également nombreuses et confèrent au film une légèreté très appréciable, comme lors de cette séquence très drôle dans laquelle l’administration interstellaire est moquée. Enfin, signalons aussi la BO, discrète mais efficace, de Michael Giacchino que j’ai trouvée particulièrement bien adaptée.

A l’heure où Hollywood ne cesse de se complaire dans les adaptations, suites et autres remakes, Jupiter – Le Destin de l’Univers apparaît donc comme une œuvre originale, imaginative et ambitieuse. Porté par un univers d’une grande richesse et un visuel extraordinaire, le film a de quoi offrir un excellent moment de divertissement à un très large public. Espérons maintenant que ce soit le cas, même si je crains fortement que le grand public ne soit pas tout à fait prêt pour ce genre de création.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Wolvy128 10317 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines