Magazine Culture

Parce que la jeune création en a besoin, aidez la loge !!!

Publié le 10 février 2015 par Radiocampusparis @campusparis

Le Théâtre La Loge a besoin de vous !! Aujourd'hui, cette super salle, avec qui nous organisons le festival Brouillage, est menacée d'arrêter son activité, répercussion directe des baisses de subvention de la région. Nous croyons que cette aventure humaine et artistique doit continuer. Rdv sur helloasso.com et faites un don, allez zou, PARCE QUE LA JEUNE CRÉATION EN A BESOIN

PARCE QUE LA JEUNE CRÉATION EN A BESOIN, AIDEZ LA LOGE !!!

Depuis 2009 La Loge, lieu dédié à la jeune création, c'est :

- - - une programmation de septembre à juillet. 180 compagnies accueillies sur des séries allant de 3 à 12 dates (du mardi au vendredi avec 2 spectacles par soir).
300 spectacles dont 80% de créations.
- 460 groupes de musique (1 à 2 concerts par semaine).
- 77000 spectateurs.

Quelques artistes passés par La Loge :

- en théâtre : Julie Duclos, Nicole Génovèse, Laurent Bazin, Marie Payen, Das Plateau...
- en musique : Christine and The Queens, Mina Tindle, Feu Chatterton, Fauve, Moodoïd, Albin de la Simone, GiedRé, Owlle, Rover...
- et aussi le one-woman show de Nora Hamzawi.

C'est aussi la création d'événements originaux qui sont le fruit de la complicité entre l'équipe de la Loge et les créateurs qui y font un passage : les incontournables " Siestes acoustiques " de Bastien Lallemant ", " Tête de lecture " de Yves Heck, " Short and Sweet " de Eric Arnal Burtschy et les projections de Vincent Moon.

Aujourd'hui, La Loge est menacée d'arrêter son activité.

En cause, un déficit qui s'élève à 40 000 €. Ce déficit est la répercussion directe de la non-attribution de la PAC (Permanence Artistique et Culturelle, un dispositif d'accompagnement de la région Île-de-France) et du manque de soutien et de moyens qui nous sont alloués de manière générale alors même que tout le monde (institutions, artistes, public, presse) loue notre action. Deux années de suite (en 2013 et en 2014), nous avons sollicité la région et deux années de suite ce soutien nous a été refusé. Il s'agit donc bien de choix politiques et non stratégiques.

La Loge s'auto-finance à 75% grâce aux entrées, et ce malgré des tarifs bas (entre 5€ et 16€), grâce à un public toujours plus nombreux.

L'activité du lieu et le budget de fonctionnement qui s'y rapporte augmentent d'année en année. Par conséquent, la part des soutiens publics diminue, malgré une légitimité croissante de ce projet dans le paysage français de la jeune création contemporaine.

Ce déficit n'est donc pas dû à une mauvaise gestion mais à un manque d'engagement des tutelles pour un lieu qui accomplit un travail indispensable pour une nouvelle génération d'artistes et de créateurs et qui participe au dynamisme de l'activité culturelle et artistique de la ville de Paris

___________________ A nous/vous de jouer ! _______________________

PARCE QUE LA JEUNE CRÉATION EN A BESOIN, AIDEZ LA LOGE !!!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Radiocampusparis 56703 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines