Magazine Cinéma

lecture : " Soumission" de Michel Houellebecq

Par Dina_gar

   Je viens de terminer la lecture de ce livre qui a tant fait jaser et j'en sors réjouie sur le plan littéraire..  J'aime le style de Houellebecq ,  j'ai lu tous ses romans  depuis " Extension du domaine de la lutte"; j'ai été conquise dès le début. Je pense même qu'il écrit de mieux en mieux , c'est assez jubilatoire et sa lucidité est grande...

   Cela se passe en 2022 , avant les élections présidentielles  ;  Hollande termine son deuxième mandat et parmi  les  nouveaux possibles, il y a un musulman , Mohammed Ben Abbes..

   François , le narrateur ,  est un universitaire , sa thèse a concerné Joris-Karl Huysmans , presque  huit cents pages  auxquelles  il a consacré  des années de sa vie..

   Il commence un peu à s'ennuyer  dans son travail  , il faut qu'il lui arrive quelque chose , d'autant plus que la dernière de ses conquètes, la jeune et belle Myriam ,22 ans , experte en jeux érotiques, part avec ses parents en Israël. Il  frôle  la déprime... En outre , la Sorbonne et toutes les facultés ferment leurs portes pour un temps indéterminé...

  Un petit séjour dans le Lot le fait retrouver par hasard une collègue et son mari , Alain Tanneur, qui vient d'être renvoyé d'un poste important aux "renseignements généraux" , à deux ans de la retraite ; il en savait trop et devenait gênant..  Belle et grande discussion entre François et Alain et celui-ci lui conseille d'aller voir Rocamadour. Pour François ce sera un beau moment et pour le lecteur aussi ..

 Puis  il essaiera , comme Huysmans , une retraite dans un monastère , celui de Ligugé près de Poitiers ... Au début il aime l'atmosphère  religieuse , mais au bout de trois jours , il part...

   Entre temps les élections ont eu lieu  , le nouveau  Président est Mohammed  Ben Abbes...

   François se voit confier  par le responsable de la Pleiade , la présentation de l'oeuvre  de Huysmans dans la prestigieuse collection..

   A une cérémonie à la Sorbonne où il est convié , François rencontre  le nouveau président de l'illustre  université renflouée par les Saoudiens ,  Rediger, frais converti à l'Islam, qui l'invite chez lui le lendemain après-midi...

   Grand luxe de la maison  de Rediger, rue des Arènes, deux épouses (40ans et 15 ans) ... longue conversation agrémentée d'un bon vin (un Meursault) et de petites friandises orientales... Un genre d'amitié naît entre les deux  universitaires...

 Je ne dévoile pas la fin  , assez heureuse pour François.....

   A cause de tout ce qu'on  a dit  de ce livre  - souvent sans l'avoir lu  - j'en conseille vivement la lecture....


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dina_gar 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte