Magazine Culture

Vladimir Holan – Résurrection (Zmrtvýchvstání, 1965)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Vladimir HolanQu’après cette vie-là nous ayons un jour à nous réveiller
au timbre grave des trompettes et des clairons ?
Pardonne-moi, mon Dieu, mais je me console
de ce que le début de la résurrection de nous tous
sera annoncé tout simplement par le chant du coq…

Pour encore un tout petit instant nous resterons au lit…
La première à se lever
sera encore maman… Nous l’entendrons
allumer très doucement le feu,
sans faire de bruit, placer l’eau sur le poêle,
et très discrètement prendre dans le buffet le moulin à café.
Nous serons de nouveau chez nous.

*

Že po tomto životě zde mělo by nás jednou vzbudit
úděsné ječení trub a polnic?
Odpusť, Bože, ale utěšuju se,
že počátek a vzkříšení všech nás nebožtíků
bude ohlášen tím, že prostě zakokrhá kohout…

To potom zůstaneme ještě chvíli ležet…
První, kdo vstane,
bude maminka… Uslyšíme ji,
jak tichounce rozdělává oheň,
jak tichounce staví na plotnu vodu
a útulně bere z almárky kávový mlýnek.
Budeme zase doma.

***

Vladimir Holan (Prague, République tchèque 1905-1980)Douleur (Bolest, 1965) – Traduit par Zdenek Hrbata



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines