Magazine Culture

Vampire Kisses

Publié le 16 février 2015 par Universlivresques @Univerlivresque

Vampire KissesTitre : Vampire Kisses

Auteur : Ellen SCHREIBER

Éditeur : Castelmore

Format : grand

Nombre de pages : 256

Prix : 13.10 €

Résumé de l'éditeur :

"Quand je serai grande, je serai un vampire !" disait Raven quand elle avait 4 ans.

Douze ans plus tard, elle pourrait bien y parvenir ! Raven, 16 ans, est une originale, avec son look gothique et son esprit rebelle. Elle vit à Dullsville, la ville de l'ennui. C'est bien simple : il ne s'y passe jamais rien et tout le monde se connaît depuis toujours. Enfin, c'était vrai avant l'événement du siècle: des nouveaux habitants emménagent au sommet de la colline, dans le manoir étrange et prétendument hanté qu'on croyait abandonné depuis des lustres. Qui sont ces gens ? Et surtout, qui est le beau, sombre et insaisissable Alexander Sterling ? Si les rumeurs disent vrai, ce sont des vampires. Raven, qui rêve d'un baiser avec un vampire depuis la maternelle, est prête à risquer sa vie pour découvrir la vérité.

L'avis d'Émeline : 

Je ne savais pas quoi lire et ce livre me faisait de l’œil, alors pourquoi pas ? En plus, je trouve sa couverture sublime. 

Ce livre est destiné aux ados dès 12 ans, il est très accessible et se lit vraiment très bien et vite.  Ellen Schreiber a une plume simple, fluide et elle a su piquer ma curiosité. L'histoire est originale et très mystérieuse et même à la fin, je n'ai pas eu de réponse, mais je n'étais pas frustrée. J'ai très envie de lire le tome 2 pour savoir comment Raven va gérer tout ça. 

Raven est attachante, marrante, elle possède aussi le sens de la répartie, mais elle est peut-être un peu trop curieuse. Dès le début, j'ai compris que Raven était en marge des autres par sa différence et que c'était la base du livre. Ce sentiment a été accentué avec l'arrivée du personnage Alexender. Un beau message de tolérance et de différence que veut nous faire passer l’auteur. 

Une histoire simple qui change et qui se lit sur le pouce ( soir de grosse fatigue, trajet en train, pause littéraire ... ). Une intrigue simplette, elle aurait pu être un peu plus addictive, mais non... peut-être le côté "Jeunesse". 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Universlivresques 8114 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines