Magazine Culture

Cinéma : Un village presque parfait, la critique

Publié le 17 février 2015 par Framboise32

Un Village Presque Parfait

Comédie française de Stéphane Meunier avec Didier Bourdon, Lorant Deutsch, Denis Podalydès, Lionnel Astier, Elie Semoun, Carmen Maura, Annie Gregorio, Armelle, Pierre Menès, Gwendolyn Gourvenec, Ursulla Deuker, Patrick Ligardes, Luc palun, Satya Oblette

Synopsis :  « Saint-Loin-la-Mauderne », un petit village frappé de plein fouet par la crise et la désertification. Son dernier espoir : relancer l’usine de fumage de saumon. Seul problème, les assurances exigent la présence d’un médecin à demeure. Or, le dernier a pris sa retraite il y a plus de cinq ans sans jamais trouver de remplaçant. Derrière Germain, leur maire bourru mais charismatique, les habitants vont tout faire pour convaincre le très parisien docteur Maxime Meyer que le bonheur est à Saint-Loin-la-Mauderne!

Un village presque parfait est le premier film de fiction du réalisateur Stéphane Meunier. Un Village presque parfait est le remake du film canadien La Grande Séduction de Jean-François Pouliot. Un Village presque parfait parle d’un problème de société très actuel et bien réel, à savoir la désertification médicale : la « fuite » des médecins des campagnes. La plupart des villageois présents dans le film ont été joués par les actuels habitants du village. Le film est sorti le 11 février 2015 . Il est distribué par SND Groupe M6. La bande annonce est ici.

La comédie aborde beaucoup de sujets graves, la désaffection des médecins dans les campagnes, le chomage, les villages désertés, le chauvinisme… Le casting est local, les acteurs sont les villageois, emmené par le duo Didier Bourdron et Lorânt Deutsch. A leurs cotés, on y retrouve des habitués des comédies Lionnel Astier, Elie Semoun, Annie Gregorio, Armelle et bien d’autres acteurs tout aussi excellents comme Denis Podalydès. Le scénario a toutes les mécaniques de la comédie, les quiproquos, les mensonges, … Tout cela est bon enfant meme si le tout est plutôt maladroit et surtout paresseux. Il manque un peu de personnalités à l’ensemble et à la plupart des personnages. L’ensemble est plutôt plat et ressemble plus à un téléfilm qu’à un film de cinéma. Il reste de superbes décors naturels et un casting investi

Dispensable au cinéma même si on ne sort pas déçu.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine