Magazine Culture

Pancake Tuesday

Publié le 17 février 2015 par Pomdepin @pom2pin

Vous allez peut être faire des crêpes aujourd’hui. Vous avez de la chance, parce que grâce à mes petits morfales binationaux, je vais devoir faire des crêpes certes, mais aussi des pancakes. Bref, on va passer l’après midi en cuisine, youpi. En même temps, il faut bien occuper la bande pendant les vacances. On va essayer de ne pas démarrer un incendie cette fois.

IMG_1343

Stokesentinel.co.uk

Il ne faut pas confondre les pancakes anglais avec leurs cousins américains, qui sont beaucoup plus rebondis. Vraiment. Vous risquez de vexer horriblement un pancake anglais si vous le comparez à un américain. Les anglais qualifient les pancakes américains de « Fluffy », comme la coiffure de Hugh Grant dans 4 mariages et un enterrement. Ça ne veut pas dire qu’ils sont chevelus, mais bouffis.

Comme d’habitude, voici mon adaptation de la recette de BBC goodfood, pour 8 pancakes (personnellement je multiplie par 4 mais c’est vous qui voyez)

-100gr de farine
-2 oeufs
-250 ml de lait demi écrémé
-50 gr de beurre fondu
-une cuillère à soupe d’huile pour la poêle.

Vous procédez comme pour les crêpes, en incorporant le lait peu à peu pour éviter les grumeaux. Il n’y a pas besoin de laisser reposer la pâte, surtout si vous avez une armée de gamins affamés qui vous piaillent autour. Vous faites chauffer l’huile dans votre poêle, et c’est parti! Les poêles à pancakes sont plus petites que les poêles à crêpes, mais comme la pâte est plus épaisse, elle s’étale moins, on peut donc en faire dans une poêle a crêpes traditionnelle. Vous faites dorer votre pancake trente secondes de chaque côté, en les retournant dans une jolie envolée. Attention à ne pas en envoyer partout, sur les placards, sur la tete de L’Ado, dans l’évier…On peut manger ses pancakes natures ou avec des petites choses sympathiques dessus, du jus de citron et du sucre, des fruits, de la confiture et de la clotted cream (une sorte de crème fraîche épaisse).

Les anglais ont des tas de traditions rigolotes pour pancake tuesday, la plus connue étant une course avec déguisement et poêle à frire obligatoire. Au départ, c’est une fête religieuse qui s’appelait shrove tuesday, mais elle est devenue pancake Day depuis le 15 siècle. Dans la ville d’Olney, dans le Buckinghamshire, on organise les courses les plus célèbres, les participants galopent en tenant une poêle à frire et en y faisant sauter un pancake. La tradition prétend que c’est en mémoire d’une paroissienne, qui était tellement en retard pour la messe, un beau matin de 1445, qu’elle est arrivée en courant et avec sa poêle à la main. Pour corser la chose, les participants aujourd’hui doivent aussi être plus ou moins déguisés, avec tablier, jupon, foulard (y compris les hommes). C’est charmant. Mais les courses de pancakes et les concours de poêle à frire se pratiquent un peu partout, souvent pour récolter des fonds pour diverses associations caritatives.

IMG_1344

Bbc.co.uk


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pomdepin 10255 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines