Magazine Culture

Maoupa Mazzocchetti – A-Morality

Publié le 17 février 2015 par Hartzine
Maoupa MazzocchettiPeut-être parce qu’il crèche chez nos amis belges, à Bruxelles, le Français Maoupa Mazzocchetti ne semble rien faire comme les autres, surtout à l’heure de jouer live son analo-techno. Invité par le label Anywave à se produire avec les italiens de Schonwald le 28 novembre dernier, le gonze se radine avec des potes dans une bagnole pourrave, sort ses mallettes assorties à la tapisserie de sa chambre – que l’on connait via l’artwork d’A Tranquility, son premier maxi sur Unknown Precept (lire) -, et s’engouffre les mains pleines de câbles dans le sous-sol de l’Olympic Café. Dans une salle pas franchement blindée, mais pas forcément déserte non plus, le gars avoine un set de bonhomme, dur sur l’homme, hypnotisant l’attention malgré le faible volume sonore de la salle, puis remballe son bordel avec une certaine timidité qui lui barre le visage quand on lui avoue notre flamme pour l’intense profondeur de sa machinerie qui semble ne tenir qu’à un fil. Tripatouillant une électronique jouée via un matériel contrôlé live, de même que les deux Tsantza dont on se plait à vous seriner également leur inventivité, Maoupa Mazzocchetti semble être en phase avec un versant plus humain de la techno contemporaine – confondant trop souvent dureté du son et froideur vis à vis d’autrui. Partiellement dévoilé par la mise en image de l’introductif Tomboviolo (lire), la structure parisienne Unknown Precept – à qui l’on doit l’excellente compilation The Black Ideal et l’EP Unseen Warfare de Damaskin (lire) – sortira en format cassette A-Morality, sorte de face B du maxi précité paru en fin d’année 2014. Si la tonalité est une nouvelle fois sombre, focalisée sur des rythmiques minimales, les quatre morceaux couchés ici sur bande magnétique ne cèdent pas à cette tentation trop souvent répandue de suffoquer l’auditeur par une oppressante tension. Bien au contraire même, puisqu’une une respiration vitale en émane, presque onirique et autrement plus attachante. Audio

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hartzine 83411 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines