Magazine Culture

Concert Poilu, musique des tranchées.

Publié le 17 février 2015 par Radiocampusparis @campusparis
Concert Poilu, musique des tranchées.

Pourquoi faire de la musique en temps de guerre? Voilà la question que pose le spectacle " Concert Poilu (sur instruments d'infortune) " qui s'est joué les 22 et 23 novembre 2014 au Hall de la Chanson, à la Villette.

La réalité était sans doute moins romantique que ce que peut mettre en scène un film tel que " Joyeux Noël " de Christian Carion. Elle est peut-être aussi moins intellectuelle que les compositions torturées qui ont suivi l'après-guerre.

Le violoncelle dit " le Poilu " conservé à la Cité de la Musique, a produit l'étincelle qui a donné une perspective assez inhabituelle à ce concert. Les musiciens ont joué sur des instruments fabriqués à partir de matériaux de récupération par le régisseur du spectacle Saïd Hm (crédit photo). Ce dernier a essayé de se mettre dans la peau des Poilus coincés dans les tranchées boueuses de la Grande Guerre, pour comprendre ce qui les poussait à s'occuper de musique entre deux salves de tirs et une attaque d'obus.

Le spectacle, conduit par les explications historiques de Serge Hureau, rassemble une petite anthologie des airs les plus courus de 1910 à 1920, retravaillés par des arrangeurs qui se sont confrontés à la contrainte d'une orchestration d'infortune.

Un bel hommage à l'activité musicale, ou peut-être plus simplement aux travaux manuels, comme douceur pour les cerveaux à chaud.

Réalisation : Hugo Durand, Marie Bouchier.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Radiocampusparis 56703 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines