Magazine Internet

Médias sociaux : un risque de bulle ? Champagne supernova dans nos usages !

Publié le 28 mai 2008 par Lilzeon

Stephen Baker et Heather Green avaient écrit il y a 3 ans un article phare sur le phénomène des blogs. 3 ans plus tard, ils reviennent sur le sujet en signant un article intitulé “Au-delà des blogs“.

“So here goes. Three years ago, we wrote a big story—but missed a bigger one. We focused on blogs as a new form of printing press, one that turned Gutenberg’s economics on its head, making everyone a potential publisher. But despite the importance of blogs, only a minority of us participates.”

Ce constat est encore d’actualité. Non seulement, beaucoup de web-users ont un comportement relativement passif, mais en plus la planète est loin d’être déjà connectée complètement à la toile.

If we’re writing about new networks that extend beyond companies and break down their walls, and if these technologies are often beyond the control of executives, what are we doing calling the bosses? Like many others in business, we have developed top-down reflexes that are nearly Pavlovian. We have to deprogram ourselves.

La conversation est désormais horizontale; on parle de vous, on parle de moi (même sur ma passion pour le quick’n toast) en dehors du message que j’ai envoyé. Avant, si j’avais dit quelque chose d’erroné ou de polémique, on me répondait sur ce signal. Aujourd’hui, on peut parler de moi et faire en sorte que la conversation démarre sur un segment que je n’avais même pas pensé évoquer un jour.

BT is also offering an internal social network. But just like Facebook and Twitter, it won’t work unless it attracts a crowd. Rangaswami can’t force anyone to use it. It would be fruitless to try. To hear Rangaswami describe it, all his team can do is provide tools and watch.

Le plus intéressant est que le “marché” est en train d’intégrer ces nouveaux usages sociaux pour générer de la valeur. Ainsi, de plus en plus de compagnies comme BT utilisent des wiki-like pour faire travailler leurs équipes. On est loin du blog personnel, on est bien dans une intégration de savoir-être dans un reengineering de process (Oula !) :p

The company can spot teams that form organically, and then can place them on targeted projects. It can pinpoint the people who transmit ideas. These folks are golden. “A new class of supercommunicators has emerged,” he says.

Les communautés qui émergent “naturellement” peuvent donc être identifiées et utilisées autour de projets ayant une implication “business”.

For many of them, the business plan remains blurry. Even giants like MySpace are struggling to figure out the financials. And there’s no guarantee that Web masses will stay loyal for the long haul. If investors lose faith in these new ventures built on relationships, all hell could break loose. This could convulse Wall Street, deepen the recession, sink pension funds—you name it. But you know what? The next day, we’ll be back on the blogs and social networks, checking up on each other, uploading our analyses, and sussing out opportunities in the storm.

La conversation ne se passe plus dans un lieu unique. La création de valeur non plus. Si demain c’est tel outil qui fait le plus d’écho, alors j’irai sur cet outil. Je ne suis pas dépendant d’une plateforme, je suis par contre le responsable du contenu que j’émets. En clair, sur le web, c’est comme si le mode d’accès à la praole n’était que secondaire par rapport à ce que j’ai à dire. En téléphonie, j’ai d’abord besoin d’un appareil pour converser. Sur le web, j’ai d’abord à dire quelque chose ou à écouter avant de converser sur une plateforme. Ces phénomènes de migration extrêmement rapides peuvent conduire à un problème de surévaluation par le marché de certaines plateformes. La croyance en certains sites / médias sociaux est sans doute parfois exagéré.

Even if the bubble bursts—and we predict it will—the power of social media to transform our businesses and society will only grow.

La lame de fond qui balaie la façon dont on vit nos rapports sociaux va au-delà du simple marché “média”. Et il est sûrement encore trop tôt pour comprendre toutes les conséquences sur nos vies, pour nous autres, simple “Papillon de lumière“, pardon je sors.

En résumé : champagne supernova dans nos usages et nos rapports à l’autre !

“How many special people change
How many lives are living strange
Where were you when we were getting high?
Slowly walking down the hall
Faster than a cannon ball
Where were you while we were getting high?” Oasis


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lilzeon 1524 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine