Magazine Cinéma

CINEMA: Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaire, la nostalgie en images de synthèse / Saint Seiya: Legend of Sanctuary, nostalgia in CGI 3D

Par Bullesdeculture @bullesdeculture
CINEMA: Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaire, la nostalgie en images de synthèse / Saint Seiya: Legend of Sanctuary, nostalgia in CGI 3DNostalgique des années 80 ? Après Albator, Corsaire de l'Espace (2013), c'est au tour de la série Les Chevaliers du Zodiaque - diffusée à partir de 1988 dans l'émission Club Dorothée sur TF1 et qu'il est maintenant de bon ton d'appeler Saint Seiya - d'être adaptée au cinéma. Réalisé par Keichi Sato, Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaire (聖闘士星矢 Legend of Sanctuary) condense et réactualise les épisodes les plus connus de la série. Retour en images... de synthèse sur cette nouvelle adaptation.
Feeling nostalgic about of the 80s? After Space Pirate Captain Harlock (2013), it is the turn of the series Saint Seiya - aired from 1988 on French TV program for teenagers Club Dorothée on French channel TF1 - to be adapted for the screen. Directed by Keichi Sato, Saint Seiya: Legend of Sanctuary (聖闘士星矢 Legend of Sanctuary) condenses and updates the most famous episodes of the series. Back to this new adaptation in CGI 3D.More in English >> (Translation in progress, come bubble later)
Synopsis : Au commencement, il y avait une déesse chargée de protéger la Terre, Athéna. Gardienne de l'équilibre, elle fut cachée des forces du mal. Quand sa vie est menacée, Seiya et les Chevaliers de Bronze endossent leurs armures. Ce sont les protecteurs d'Athéna, les Chevaliers du Zodiaque. Pour sauver leur déesse et l’avenir de la Terre, ils vont devoir atteindre le Sanctuaire du Grand Pope et y affronter sa légendaire armée des 12 Chevaliers d'Or. La plus grande bataille des Chevaliers du Zodiaque débute aujourd'hui.
Saint Seiya, une nouvelle ère

CINEMA: Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaire, la nostalgie en images de synthèse / Saint Seiya: Legend of Sanctuary, nostalgia in CGI 3D

© 2014 Masami Kurumada / Saint Seiya Legend of Sanctuary Production Committee

Œuvre emblématique de la pop culture japonaise, la série Saint Seiya fut d'abord publiée dans l'hebdomadaire japonais Shonen Jump de 1985 à 1990 avant d'être rapidement adapté en dessin animé puis diffusée avec succès sous cette forme en France.
Avec l'auteur original du manga, Masami Kurumada, comme producteur exécutif très impliqué dans ce reboot, le film reprend la trame originale de la série vue à la télévision : des Chevaliers de Bronze emmenés par Seiya - rappelez-vous, c'était le Chevalier de Bronze de Pégase ! - partent affronter des Chevaliers d'Or - représentant chacun un signe du zodiaque - plus forts qu'eux pour sauver la déesse de la guerre, Athéna, qui se réincarne en humaine lorsqu’une guerre sainte est sur le point d’éclater -.
Mais le réalisateur Keichi Sato et le scénariste Tomohiro Suzuki n'ont pas non plus hésiter à se détacher quelque peu de ce récit originel. En effet, ce nouveau format plus court de déclinaison du manga ne permet plus d'introduire par de long flashback chacun de ces Chevaliers de Bronze, voire de nuancer le personnage ici un peu trop parfait d'Athéna - comme par exemple, le rappel dans la série de son caractère autoritaire et capricieux quand elle était enfant -. Le temps plus allongé de la série qui permettait la digression ne peut plus avoir cours dans un long métrage mais cela n'enlève rien à l'intérêt de ce dernier.
Saint Seiya, d'une animation sur celluloïd aux images de synthèse

CINEMA: Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaire, la nostalgie en images de synthèse / Saint Seiya: Legend of Sanctuary, nostalgia in CGI 3D

© 2014 Masami Kurumada / Saint Seiya Legend of Sanctuary Production Committee

Passé cette petite déception de départ et une introduction un peu complexe par sa rapidité et le nombre d'informations transmises, l'histoire s'avère efficace, les enjeux s'énoncent très vite et surtout, les personnages sont rapidement et clairement définis, malgré les manques décrits plus hauts.
Le graphisme en images de synthèse 3D n'enlève heureusement rien aux charmes des dessins 2D d'antan. Le film se permet ainsi de réactualiser certains traits importants de la série comme la façon dont les Chevaliers enfilent leurs armures ainsi que leurs différentes techniques de combat - ah, le plaisir de revoir cette chaine nébulaire ! -. Il s'agit ici de garder l'esprit jeune et fun du manga original. Keichi Sato se permet ainsi une séquence de musical morbide et kitsch lors de l'introduction du Chevalier d'Or du Cancer.
Saint Seiya,  un manga nekketsu

CINEMA: Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaire, la nostalgie en images de synthèse / Saint Seiya: Legend of Sanctuary, nostalgia in CGI 3D

© 2014 Masami Kurumada / Saint Seiya Legend of Sanctuary Production Committee

Parmi les mangas destinés aux jeunes garçons (les shônen), le nekketsu en est un genre dans lequel un jeune garçon suit un voyage initiatique qui l'amènera à se surpasser pour vaincre les obstacles. Ici, la brièveté du film  - 85 minutes pour le film contre 114 épisodes d'une vingtaine de minutes pour la série -  enlève le caractère acquis des capacités et des pouvoirs de chacun des Chevaliers de Bronze, qu'ils ont obtenu après un très long et surtout très, très dur apprentissage. Dans le film, tout semble inné chez eux et l'objectif semble, de surcroît, plus facile à atteindre que dans la série.
Malgré tout, Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaire est un film d'animation plutôt pas mal qui comblera sans peine les nombreux fans nostalgiques de la série.
Ah, c'était le bon temps ces années 80...
jici


En savoir plus :
- https://www.facebook.com/LesChevaliersDuZodiaque.lefilm (Facebook officiel)
- Date de sortie France : 25/02/2015




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bullesdeculture 3369 partages Voir son profil
Voir son blog