Magazine Beaux Arts

Gainsbourg : quatrième feuille (de chou) : les autres chansons (5/10)

Publié le 29 mai 2008 par Sheumas
« Rouler vitres ouvertes en écoutant Gainsbourg »… Dans les Nouvelles pour l’été, c’est la chanson d’ouverture de « Histoire de Mélody Nelson » qui sert de fil conducteur à cette nouvelle…

     J’évoque dans Pour y voir Clerc l’attrait de mon oncle Gilbert pour les voitures miniatures et notamment celles des grosses voitures américaines. Il m’a appris à vénérer les belles carrosseries. J’ai tout de suite admiré dans « Mélody », « La Silver Ghost de 1920 ». Non pour le luxe tapageur dont elle est naturellement investie, mais pour la grâce et l’élégance de ce véhicule qui m’apparaissait comme le double immense de Mélody.

   Cette « Princesse des ténèbres, archange maudit, que le sculpteur en anglais surnomma « spirit of ectasy » a quelque chose de la Beauté de Baudelaire… Cette Rolls est en effet une sorte de « rêve de pierre »… et la petite Mélody à côté n’en est que l’écolière… Mais une écolière surdouée, la petite soupape d’un monde inconnu.

   Sir Henry et moi étions bien novices à l’époque et prompts à la dérive !... C’est la Silver Ghost et la petite écolière que j’ai remises en scène dans Les Nouvelles pour l’été,


Le Ponton (Extrait requis par un fan de Dalida) par Eric Bertrand 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sheumas 243 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines