Magazine Musique

B-Real x Dr GreenThumb « The Prescription » [mixtape] @@@½

Publié le 17 février 2015 par Sagittariushh @SagittariusHH
00 - B_Real_x_Dr_Greenthumb_The_Prescription-front-large - Hip-Hop/Rap

B-Real x Dr GreenThumb « The Prescription » [mixtape] @@@½

Laisser un commentaire

Qu’est-ce qu’on peut faire de ses journées quand on s’appelle B-Real et qu’on est le frontman du légendaire groupe Cypress Hill? Faire des tournées, avoir sa propre émission de TV, défendre l’usage de la marijuana et sortir des mixtapes de temps à autre. Avec tout le flot de sorties digitales disponibles gratuitement ces dernières années, tout écouter devient quasiment impossible, ou alors finir noyé. Mais cela faisait longtemps qu’on n’avait pas entendu un projet solo de B-Real et cette mixtape The Prescription sous son alias Dr GreenThumb permet de voir si le vétéran est encore dans le coup. Et pour tuer le suspens rapidement : oui, il l’est.

Télécharger The Prescription sur Datpiff.com

La première moitié de cette mixtape est honnêtement très bonne. B-Real a fait la curation idéale pour les instrumentaux, en piochant chez Tae Beast (fournisseur pour les artistes de chez Top Dawg Entertainment), Scoop DeVille et The Futuristiks. Par ailleurs, il est excellent sur les refrains comme par exemple sur « All Black Everything » avec la rappeuse Snow tha Product et son protégé Demrick qui a tourné avec lui et Xzibit partout dans le monde avec leur super-groupe Serial Killers. Demrick que l’on retrouve sur « Kush Conversation » sur un beau sample bluesy. Naturellement, le sujet va pas plus loin que les vertus du bédo.

D’autres éléments montrent bien que le leader des Cypress Hill cherche à rajeunir son auditoire. Le premier est le choix des featurings, on a vu Demrick, on peut rajouter Ab-Soul, A$AP Ferg ou encore Dizzy Wright dont on entend de plus en plus parler. Rien de surprenant à ce que B-Real passe son joint à Snoop Dogg sur « Anybody« . Le second effet Kisscool de ce lifting rejuvénilisant, c’est de « passer à la trap » et c’est ce qui se passe sur l’autre moitié de cette mixtape (sauf sur « Start a Fire« ). L’intérêt baisse d’un cran mais il faut bien s’y habituer, comme si c’était un passage obligé. Quand on entend des artistes sortis de nulle part chanter des refrains à l’autotune comme le fait si bien Future, on se dit quand même qu’il aurait pu s’en passer. Mais que voulez-vous, le générique, c’est l’avenir en médecine paraît-il…

Pour une fois, la durée très courte d’un projet (moins d’une demie-heure) est un avantage sur The Prescription. Je retiens la très bonne première moitié et espère que l’usage de beats trap ne deviendra pas une habitude.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sagittariushh 4688 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines