Magazine Culture

Vincent van Gogh, une découverte de Françoise Vaysse

Par Bernard Vassor

PAR BERNARD VASSOR

807416742193a873e0725cd38cda0310.jpg

Notre amie Françoise Vaysse, chercheuse indépendante, membre de nombreuses sociétés savantes (dont l'Association Autour du Père Tanguy) "la Spécialiste mondiale" de Marie Laëtitia Ratazzi,a fait cette découverte étonnante dans une revue datée de 1894 qu'a dirigée Marie Ratazzi. Ces dessins de Vincent van Gogh dans deux petites nouvelles, l'une de Camille Lemonnier (La Princesse Viola), l'autre de Arnold Goffin (Intermède). En 1894, Vincent n'était connu que d'un petit nombre de critiques d'art, et de quelques rares amateurs. Le père Tanguy dans sa boutique du 9 rue Clauzel, n'a vendu que quelques toiles de Vincent à des prix ridiculement bas.

85902497ff344e4a329640835e5847f4.jpg

Quand aux dessins, qui en connaissait l'existence ?  .................. Camille Lemonnier (1844-1913), écrivain belge, cousin de Félicien Rops, et l'on pourrait dire cousin en littérature de Jean Lorrain ou de Rachilde avec qui il rivalisait dans les perversions sexuelles et les névroses du mouvement décadent.  Arnold Goffin(1863-1934), fut aussi un littérateur belge, fondateur de quelques revues, pessimiste morbide, il écrivit de nombreux ouvrages avec une délectation particulière pour le désespoir, où le suicide était l'aboutissement de ses romans. Puis, il se tourna vers la critique d'art. Il fut élu à l"Académie Royale de langue et littérature française en 1921, puis en 1924 à la Classe de l'Académie Royale de Belgique des Beaux-Arts.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bernard Vassor 2258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines