Magazine Culture

Les Cœurs Brisés Tome 1 de Amelia Kahaney

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

Chronique réalisée par LilyLily

:star: Les Cœurs Brisés Tome 1 de Amelia Kahaney

Les Cœurs Brisés Tome 1 de Amelia KahaneyNombre de pages : 455 pages
Editeur : Robert Laffont
Date de sortie :  12 Février 2015
Collection :  R
Langue :  Français
ISBN-10:  2221140788
ISBN-13: 978-2221140789
Prix Editeur :  17,90€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Fille de la haute société de Bedlam, ballerine talentueuse, Anthem ne sait pas encore qu’elle sera bientôt arrachée à son cocon doré. Tic… tac… tic…. tac… tic… tac… tic… Elle va payer de sa vie sa passion aussi brève qu’intense pour un jeune homme des bas-fonds… Tac… Et lorsqu’elle se réveille avec un coeur hybride, la rendant capable de prouesses surhumaines, le désespoir laisse vite place à la fureur vengeresse. Tic-tac-tic-tac-tic-tac ! L’apprentissage d’Anthem ne fait que commencer. L’espoir s’apprête à renaître. Le Syndicat du crime de Bedlam n’a qu’à bien se tenir. L’heure d’une vraie justice au visage féminin a sonné ! Le premier volet d’un diptyque bientôt adapté au cinéma par Charlize Theron et les studios New Line.

Mon avis :

Avec sa sublime couverture et sa « future adaptation au cinéma par Charlize Theron », j’ai tout de suite eu envie de découvrir cette nouvelle sortie de la collection R.

Bedlam est une très grande ville où les très riches côtoient les très pauvres mais de loin puisque la ville est séparée en deux par un fleuve : Bedlam-Nord avec ses gratte-ciels et Bedlam-Sud avec ses taudis. Dans cette sorte de Gotham City où le crime règne, Anthem est une lycéenne et ballerine née du bon côté, dont le père possède une énorme société qui lui assure, à lui et sa famille, une vie de rêve. Du moins en apparence. Car depuis la disparition de leur première fille Régina, Hélène (la mère) est devenue accro aux antidépresseurs. Pour ne rien arranger, Anthem ne se sent pas tout à fait légitime, elle a le sentiment de ne pas être à la hauteur du rôle qui lui incombe selon elle : remplacer sa sœur. Alors qu’elle doit se rendre à une soirée de charité avec ses parents et Will, son petit ami qu’elle a hâte de quitter, Anthem décide de se faire porter pâle et c’est avec Zahra, sa meilleure amie qu’elle se rend à une fête dans un entrepôt de Bedlam-Sud. Elle va y faire la rencontre de Gavin et entre les deux, le coup de foudre est immédiat. Pourtant, l’idylle va être rapidement écourtée puisque des membres du Syndicat du Crime vont kidnapper Gavin et qu’Anthem va mourir. Lorsqu’elle se réveille, son cœur a été remplacé par un cœur mécanique qui lui a permis de ressusciter et qui lui fournit désormais assez de puissance pour réaliser des exploits. Bien décidée à retrouver Gavin, Anthem va tout faire pour s’infiltrer dans la communauté de Bedlam-Sud.

Un couple peu crédible

Aux premières pages de ma lecture j’ai trouvé le personnage d’Anthem fort sympathique, la tête sur les épaules, assez sage pour vouloir faire plaisir à ses parents mais aussi assez dévergondée pour braver l’interdit. Et puis est arrivé Gavin. Gavin et Anthem tombent amoureux en un temps record alors qu’ils ne se connaissent pas et très vite Anthem ne voit plus que lui et est prête à tout pour lui. Ce n’est pas très nouveau dans les romances, sauf qu’en général ça parait beaucoup moins surjoué, il y a des raisons qui font que les deux personnages ont irrésistiblement attirés l’un par l’autre. Pour Anthem et Gavin ce n’est pas le cas selon moi, Anthem et Gavin c’est un peu comme les petits pois et les carottes, ça va bien ensemble mais on ne s’extasie pas devant et on pourrait très bien les séparer ça ne serait pas un drame. Donc forcément je n’ai pas vraiment compris l’obsession d’Anthem et la façon dont elle va risquer sa vie (et celles des autres) pour lui.

Une intrigue assez mal exploitée

Autre point qui m’a dérangée : le cœur mécanique. C’était une très bonne idée de base pourtant Amelia Kahaney m’a complètement laissée sur ma faim. On apprend que très peu de choses sur ce cœur et son mode de fonctionnement, on découvre quelques uns des nouveaux « pouvoirs » d’Anthem mais ça s’arrête là. Peut-être que cette partie là sera plus développée dans le tome 2, en tout cas j’ai trouvé bien dommage de ne pas en savoir plus.

Par contre pour celles qui aiment l’action, vous serez servies, Anthem se transforme en Wonder woman et part zigouiller tout un tas de méchants. N’étant pas fan de ce genre-là et surtout des scènes qui paraissent « trop faciles », je n’ai pas forcément accroché mais elles permettent tout de même de maintenir un bon rythme dans le récit.

Pour finir, le dénouement du tome est plus ou moins prévisible donc je n’ai pas été très surprise.

Une lecture qui ne m’a donc pas convaincue, j’ai apprécié l’ambiance et le rythme du récit mais Anthem m’a profondément agacée.

Presque Bon

Acheter ce livre sur Amazon

Chronique réalisée par LilyLily

:star: Les Cœurs Brisés Tome 1 de Amelia Kahaney

Les Cœurs Brisés Tome 1 de Amelia KahaneyNombre de pages : 455 pages
Editeur : Robert Laffont
Date de sortie :  12 Février 2015
Collection :  R
Langue :  Français
ISBN-10:  2221140788
ISBN-13: 978-2221140789
Prix Editeur :  17,90€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Fille de la haute société de Bedlam, ballerine talentueuse, Anthem ne sait pas encore qu’elle sera bientôt arrachée à son cocon doré. Tic… tac… tic…. tac… tic… tac… tic… Elle va payer de sa vie sa passion aussi brève qu’intense pour un jeune homme des bas-fonds… Tac… Et lorsqu’elle se réveille avec un coeur hybride, la rendant capable de prouesses surhumaines, le désespoir laisse vite place à la fureur vengeresse. Tic-tac-tic-tac-tic-tac ! L’apprentissage d’Anthem ne fait que commencer. L’espoir s’apprête à renaître. Le Syndicat du crime de Bedlam n’a qu’à bien se tenir. L’heure d’une vraie justice au visage féminin a sonné ! Le premier volet d’un diptyque bientôt adapté au cinéma par Charlize Theron et les studios New Line.

Mon avis :

Avec sa sublime couverture et sa « future adaptation au cinéma par Charlize Theron », j’ai tout de suite eu envie de découvrir cette nouvelle sortie de la collection R.

Bedlam est une très grande ville où les très riches côtoient les très pauvres mais de loin puisque la ville est séparée en deux par un fleuve : Bedlam-Nord avec ses gratte-ciels et Bedlam-Sud avec ses taudis. Dans cette sorte de Gotham City où le crime règne, Anthem est une lycéenne et ballerine née du bon côté, dont le père possède une énorme société qui lui assure, à lui et sa famille, une vie de rêve. Du moins en apparence. Car depuis la disparition de leur première fille Régina, Hélène (la mère) est devenue accro aux antidépresseurs. Pour ne rien arranger, Anthem ne se sent pas tout à fait légitime, elle a le sentiment de ne pas être à la hauteur du rôle qui lui incombe selon elle : remplacer sa sœur. Alors qu’elle doit se rendre à une soirée de charité avec ses parents et Will, son petit ami qu’elle a hâte de quitter, Anthem décide de se faire porter pâle et c’est avec Zahra, sa meilleure amie qu’elle se rend à une fête dans un entrepôt de Bedlam-Sud. Elle va y faire la rencontre de Gavin et entre les deux, le coup de foudre est immédiat. Pourtant, l’idylle va être rapidement écourtée puisque des membres du Syndicat du Crime vont kidnapper Gavin et qu’Anthem va mourir. Lorsqu’elle se réveille, son cœur a été remplacé par un cœur mécanique qui lui a permis de ressusciter et qui lui fournit désormais assez de puissance pour réaliser des exploits. Bien décidée à retrouver Gavin, Anthem va tout faire pour s’infiltrer dans la communauté de Bedlam-Sud.

Un couple peu crédible

Aux premières pages de ma lecture j’ai trouvé le personnage d’Anthem fort sympathique, la tête sur les épaules, assez sage pour vouloir faire plaisir à ses parents mais aussi assez dévergondée pour braver l’interdit. Et puis est arrivé Gavin. Gavin et Anthem tombent amoureux en un temps record alors qu’ils ne se connaissent pas et très vite Anthem ne voit plus que lui et est prête à tout pour lui. Ce n’est pas très nouveau dans les romances, sauf qu’en général ça parait beaucoup moins surjoué, il y a des raisons qui font que les deux personnages ont irrésistiblement attirés l’un par l’autre. Pour Anthem et Gavin ce n’est pas le cas selon moi, Anthem et Gavin c’est un peu comme les petits pois et les carottes, ça va bien ensemble mais on ne s’extasie pas devant et on pourrait très bien les séparer ça ne serait pas un drame. Donc forcément je n’ai pas vraiment compris l’obsession d’Anthem et la façon dont elle va risquer sa vie (et celles des autres) pour lui.

Une intrigue assez mal exploitée

Autre point qui m’a dérangée : le cœur mécanique. C’était une très bonne idée de base pourtant Amelia Kahaney m’a complètement laissée sur ma faim. On apprend que très peu de choses sur ce cœur et son mode de fonctionnement, on découvre quelques uns des nouveaux « pouvoirs » d’Anthem mais ça s’arrête là. Peut-être que cette partie là sera plus développée dans le tome 2, en tout cas j’ai trouvé bien dommage de ne pas en savoir plus.

Par contre pour celles qui aiment l’action, vous serez servies, Anthem se transforme en Wonder woman et part zigouiller tout un tas de méchants. N’étant pas fan de ce genre-là et surtout des scènes qui paraissent « trop faciles », je n’ai pas forcément accroché mais elles permettent tout de même de maintenir un bon rythme dans le récit.

Pour finir, le dénouement du tome est plus ou moins prévisible donc je n’ai pas été très surprise.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 56614 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines