Magazine Culture

Florent Marchet

Publié le 14 juin 2007 par Hadrien Meyer

Parce que je n'ai pas envie de mettre du Bénabar, mais que j'avais envie de français. J'avais le choix. Mais je suis tombé dans cet album il y a quelque semaine maintenant, et comme ça m'a beaucoup plu, j'ai décidé d'y refaire un tour. Et j'ai bien dis "tombé dans". Parce que cet album, c'est un tout, un tout cool, c'est une fresque, une jolie murale, où chaque morceau a un lien avec le précédent.
D'ailleurs, et vous allez me pardonner, je mets 3 chansons, les 3 premières, d'affilée.
L'intro. Un sifflement à la Morricone... Un western ? Mais nan, il y a des bruits de ressorts ! Un cartoon alors ? Non, il y a des violons... Une pièce classique ? Oui, non, peut-être, c'est un peu tout cela, c'est Rio Baril, c'est un grand mélange flamboyant, détonnant, extrêmement plaisant.
Ensuite, le plantement de décor, la chanson éponyme. Chaque phrase est découpé, avec ou sans rapport avec la précédente, tout est là pour planter un décor beau, authentique, chaud, amical, chaleureux, bref, un décor mignon tout plein...
Mais ce n'est pas que ça, c'est aussi des contes à priori enfantins pourtant bien dur ( Cf. le dernier vers... )...
Et voilà, j'espère que ce court voyage à Rio Baril vous a plu.
Je rappelle que c'est un tryptique de morceaux :

Florent Marchet - Rio Baril ; Le Belvedere - Rio Baril - Il fait Beau
Hadrien, deux, un, deux, trois, quatre...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hadrien Meyer 39 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines