Magazine Culture

Le chagrin des oiseaux

Publié le 28 février 2015 par Onarretetout

pdc-emilyloizeau-volelechagrindesoiseaux-visuel

Souvenez-vous. Au début de cette année, je souhaitais qu'elle soit celle des 2Z0O1I5Seaux. Et j'argumentais avec quelques citations. Revenons-y.

Les Césars, la semaine dernière, ont consacré un grand film, Timbuktu, d'Aberrahmane Sissako. Le sous-titre de ce film est : Le chagrin des oiseaux. Ailleurs, à un autre moment, une chanteuse, la bien nommée Emily Loizeau, a créé cette chanson : Vole le chagrin des oiseaux. Vous pouvez en atteindre le clip en cliquant sur l'image ci-contre.

A plusieurs reprises dans ce blog, je vous ai signalé Le courage des oiseaux, titre d'un livre de Patrick Laupin, et d'une chanson de Dominique A.

Cette chanson parle du " courage des oiseaux / Qui chantent dans le vent glacé ! "

Celle d'Emily Loizeau dit : " Vole le chagrin des oiseaux / Quand l'hiver enneige nos plateaux. "

Le courage, le chagrin, deux mots qui commencent par la lettre C. Je vous propose de construire des groupes nominaux selon ce modèle (le C... des oiseaux), et de les compléter par une proposition subordonnée relative (introduite par qui ou que, comme dans le texte de Dominique A) ou circonstancielle (introduite par une conjonction de subordination indiquant des circonstances - cause, but, temps, lieu - comme dans la phrase d'Emily Loizeau).

Exemples :

Le Chant des oiseaux qui résonne dans les forêts.
Le Cimetière des oiseaux où la peur vient se réfugier.

C'est à vous main tenant. Postez vos textes dans les commentaires ci-dessous. Merci.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onarretetout 2909 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine