Magazine Culture

[Critique] « All Eyez On Me » de 2 Pac, Thug Life Apology !

Publié le 01 mars 2015 par Linfotoutcourt

En février 1996, 2 Pac sortait All Eyez On Me, l'un des tout premiers double-albums de l'histoire du hip-hop et celui qui deviendra par la suite le plus vendu de ce genre musical à travers le monde avec 30 millions d'exemplaires écoulés.

L'une des explications les plus évidentes pour cet exceptionnel succès est que Tupac Shakur a, avec cet opus, créé l'ultime version du rap " Thug Life ", littéralement vie de voyou. Le constat est simple, cet album a posé les bases musicales pour les trente années suivantes de tout un pan de la musique urbaine. Utilisation de vocodeurs, de voix féminines, des samples et productions très mélodieuses, loin de la simple boite à rythme. Le parfait support pour des textes marquant.

En plus de triptyque, femme - argent - trafic, Shakur et ses modestes potes (Snoop Dogg, Dr. Dre, Nate Dogg) en profitent pour régler leurs comptes avec son grand rival de l'époque, Notorious B.I.G ( Shorty wanna be a thug). Sans oublier la collection de classique posé dans ses 27 titres : California Love, All Eyez On Me, Can't C Me ...

2 Pac est devenu le parrain du rap gangster et doit regarder des cieux, en se gaussant, ceux qui essayent désespérément d'arriver à sa cheville.

" All Eyez On Me " de 2 Pac, sorti le 13 février 1996.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine