Magazine Culture

« David Bowie is »… l’exposition à la Philharmonie de Paris

Publié le 03 mars 2015 par Swann

Après son succès outre-Manche et à Berlin, l’exposition « David Bowie is… » débarque à Paris. C’est aujourd’hui que l’exposition dédiée au génial chanteur britannique ouvre ses portes, on l’a vu, on te dit pourquoi il faut y aller. Quitte à prendre son mal en patience.

- Le pouvoir de l’image

300 objets, des costumes aux pochettes d’albums en passant par des paquets de cigarettes et même un mouchoir marqué de rouge à lèvres (qui proviennent des archives perso du chanteur), David Bowie is propose un voyage dans la tête de David Bowie. Plus que la musique en elle-même, c’est les personnages qu’a incarné le chanteur qui est présenté. D’où il puise son influence, comment nourrit-il son imagination (en pillant dans les pages des magazines mode, comme le personnage de Ziggy Stardust inspiré d’une photographie d’un mannequin androgyne aux cheveux rouge flamboyant), comment fonctionne son mécanisme créatif du plus théâtral des chanteurs.

- Musique, cinéma et théâtre

Victoria Broackes, responsable de cette magnifique expo expliquait : « Il y a dans le parcours, ces croquis de décors scéniques, pour son tout premier groupe (Les Konrads) quand il était ado. Il pense à la scène, alors qu’il n’a même jamais donné de concert ! Bowie pense toujours à l’étape d’après, et il a toujours clairement voulu, dès son plus jeune âge, mélanger la musique et le théâtre. » Ne disait-il pas que « écrire des chansons ne me suffit pas, il faut que ce soit tridimensionnel ».

- Pas de chronologie

Il ne s’agit pas de remonter la vie et l’oeuvre de Bowie mais d’analyser l’homme en tant qu’artiste hyper créatif. On passe d’un espace à l’autre et on découvre les différentes facette de David Bowie. Le musicien, le peintre, l’acteur, l’anti-conformiste, le provocateur. Remarque : David Bowie is, pas Was. On parle au présente de l’artiste, ce n’est pas un hommage. Surtout pas.

- Une expo qui se regarde et qui s’écoute.

Ne pas hésiter à prendre un audio-casque histoire de vivre l’exposition en immersion totale. A mesure qu’on avance dans le dédale de la Philharmonie, on entend la voix de Bowie qui nous parle dans les oreilles et nous chante ses plus gros tubes. Un peu comme s’il était à nos côtés.

« David Bowie is »… l’exposition est (enfin) à la Philharmonie de Paris
« David Bowie is »… l’exposition est (enfin) à la Philharmonie de Paris
« David Bowie is »… l’exposition est (enfin) à la Philharmonie de Paris
« David Bowie is »… l’exposition est (enfin) à la Philharmonie de Paris
« David Bowie is »… l’exposition est (enfin) à la Philharmonie de Paris
« David Bowie is »… l’exposition est (enfin) à la Philharmonie de Paris
« David Bowie is »… l’exposition est (enfin) à la Philharmonie de Paris
« David Bowie is »… l’exposition est (enfin) à la Philharmonie de Paris
« David Bowie is »… l’exposition est (enfin) à la Philharmonie de Paris
« David Bowie is »… l’exposition est (enfin) à la Philharmonie de Paris
« David Bowie is »… l’exposition est (enfin) à la Philharmonie de Paris
« David Bowie is »… l’exposition est (enfin) à la Philharmonie de Paris
« David Bowie is »… l’exposition est (enfin) à la Philharmonie de Paris

David Bowie is… : une exposition à voir à la Philharmonie, jusqu’au 31 mai, plus d’informations sur le site officiel.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Swann 69676 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte