Magazine Culture

Wild seasons, t.1 : Sweet Filthy Boy – Christina Lauren

Publié le 27 février 2015 par Marylin Millon @leboudoirlitt
Wild seasons, t.1 : Sweet Filthy Boy – Christina Lauren

LAUREN, Christina. Wild seasons, t.1 : Sweet Filthy Boy. Hugo et Cie, 2015, 352 pages, 17 €.

>>> EN LIBRAIRIE LE 5 MARS 2015 <<<

L'histoire :

Mia et ses deux meilleures amies, Lola et Harlow, ont obtenu leur licence : fini l'université, bonjour le monde professionnel. Mais avant, break à Las Vegas pour fêter ça. Là-bas la timide Mia va rencontrer Ansel, un français séduisant et joueur. Une nuit de folie dont elle se souvient seulement par bribes et qui lui laissera en souvenir... son mariage avec Ansel !

L'auteur :

On ne présente plus Christina Lauren, ce duo de femmes qui sont notamment à l'origine de la célèbre et piquante saga " Beautiful Bastard ".

Ce que j'ai apprécié :

- Les romances érotiques pleuvent dans le paysage littéraire depuis quelques temps. Il n'est plus tabou d'avouer aimer ces livres ouvertement érotiques. Mais après en avoir lu plusieurs, il ressort le plus souvent des personnages torturés au possible, avec un passé forcément très tragique. Avec Christina Lauren, les romances sont plus légères et plus nettement plus addictives pour moi. Alors évidemment, je ne dis pas qu'il n'y a pas d'éléments durs dans " Sweet Filthy Boy " qui servent l'histoire. Mais tout de même pas de viols, de maltraitance et autres joyeusetés. Et c'est définitivement ce que j'apprécie avec ce duo d'auteurs.

- J'ai beaucoup aimé les personnages de Mia et Ansel, et notamment les premières scènes lors de la rencontre et du jeu de séduction que j'ai trouvé très sensuel. Pour lui, Mia va bousculer ses convenances et va avoir envie de devenir, pour un soir, une autre personne. Une jeune femme audacieuse, enjouée et spontanée. Puis quand il va lui proposer sur un coup de tête de venir quelques semaines à Paris, elle va sauter sur l'occasion. Cela peut paraître insensé, absolument pas vraisemblable, mais le début de leurs relations à Paris, sans les paillettes et l'alcool de Las Vegas, sont tout à fait crédibles.

- Evidemment, parce que c'est quand même le thème et le but de ce genre de roman, j'ai adoré la romance entre Mia et Ansel et les scènes érotiques entre eux. Après plusieurs livres de ce genre que j'ai pu lire comme je le disais plus haut, Christina et Lauren sont sans contextes les meilleures " conteuses " érotiques ! C'est parfois très toujours terriblement sensuel, , animal, piquant, excitant.
Et la particularité d'Ansel et Mia, c'est les jeux de rôles auxquels ils se livrent, où Mia peut jouer un personnage et sortir de sa routine angoissée. J'ai littéralement adoré cette aspect de leur relation.

- Et enfin, point positif très important : le livre se suffit à lui-même, comme pour la saga " Beautiful " ! Et comme c'est si peu souvent le cas pour les romances érotiques. Les autres romans traiteront des amis de Mia, Harlow et Lola. Et notamment le prochain tome, dont j'ai pu lire le premier chapitre, qui mettra en scène Harlow et Finn, l'ami d'Ansel. Et, les amies, autant vous dire que je voudrais déjà être au mois de mai 2015 pour lire ce nouvel opus !

Ce que j'ai moins/pas apprécié :

- Après les premières scènes du roman, dans une ambiance festives et sensuelles, le soufflet est un peu retombé pour quelques chapitres, ce que je n'avais pas ressenti à la lecture des romans de la saga " Beautiful ". Mais finalement, la romance et la sensualité des scènes reprend vite ses droits.

- La prévisibilité de l'histoire et des situations. A vrai dire, je crois avoir tout deviné dans cette lecture ! Pas que cela soit très gênant, mais j'aime quand même être un minimum surprise.

En bref ?

Toujours aussi addictif et sensuel, même si j'ai préféré les " Beautiful ".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marylin Millon 428 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines