Magazine Bien-être

Question/réponse : la bonne voie

Publié le 13 mars 2015 par Joseleroy

Un lecteur me pose cette question

"Tant que nous nous posons des questions sur ce mystère de la vision sans-tête, sur notre identité privée et publique, peux-t-on dire que nous sommes sur la bonne voie, si je peux m'exprimer ainsi, pour stabiliser cette réalité, que nous sommes simplement un espace d'accueil pour le monde, conscient d'être conscient ?"

Se poser des questions n'est pas suffisant, même si c'est nécessaire.

Le premier pas c'est de prendre conscience au moins une fois de la vacuité de notre vraie nature. Sinon, la recherche reste sur un plan horizontal, prise dans les pensées, le temps,l'individualité et la causalité.

Ensuite, il faut savoir revenir à ce centre ; il faut connaitre le geste de retournement de la conscience qui permet de stabiliser l'attention. Sinon, l'ouverture aperçue un moment devient un souvenir frustrant, impossible à reproduire.

Enfin, il convient de garder conscience à la fois du monde et de la vacuité, dans chaque situation, à chaque moment. Telle est la "pratique" sur le chemin : demeurer ouvert au Mystère comme vous le dites justement.

Il ne s'agit pas de produire un état de conscience particulier, mais de réaliser que l'espace d'accueil est déjà ouvert.

magritte-porte

jlr


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Joseleroy 216084 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines