Magazine Société

Minsk, décor d'accords

Publié le 13 mars 2015 par Fabianus

MINSK, DÉCOR D'ACCORDS

Cliquer pour agrandir


Le jeudi 12 février 2015 après 16 heures de café et autres boissons crème-lie-noise (donc du Kremlin) la chancelière allemande Angela, le Charlie Hollande et le renard Poutine se sont mis d’accord, à Minsk (Biélorussie) sur une feuille de route pour éviter la déroute de la paix en Ukraine.
Il faut dire que ça urgeait ! Les séparatistes gagnant du terrain à l’Est de l’Ukraine pouvait gagner davantage de terrain, menacer Kiev et peut-être même toute la paix en Europe ! Alors sans trop donner de bielles au Russe Poutine qui suit la piste au nez et à la vue, Angela et François ont réussi un compromis en évitant, autant que fer se peut, la compromission. Mais dans ce genre de tractations on n’est jamais sûr de rien ! Et surtout avec Poutine ? Alors quelle sera cette feuille de route ? Dès le samedi 14 un cessez-le-feu devra être établi. Les forces de Mr Porochenko, l’Ukrainien, s’engagent à se retirer en deçà de la ligne de front actuelle. Quant aux forces rebelles, elles devraient se retirer en deçà de la ligne de front qui s’était tracée le 19 septembre, date de Minsk 1, un accord foireux qui n’avait jamais été respecté ! Le mardi 17 février, les armes lourdes devront faire mi si la la ré (missile à l’arrêt) et, au diapason et de chaque côté belligérant, se retirer de 50 km de leur situation actuelle. Angela et François en ont fait la roquette à Mr Poutine qui siégeait presque à  son dogme-missile. Le 3 mars toute l’artillerie des deux camps devra s’être retirée sans s’être retirée le moindre obus pour le plus grand bien des civils qui vivent encore au cœur de la zone de combat, faute de mieux. Le 8 mars, tous les otages et prisonniers devront être libérés. Les otages verront alors s’amorcer Paix devant eux et goûteront aux Potages d’amnistie en guise de sous paix. Le vendredi 13, à la lumière de la superstition, le parlement Ukrainien devra avoir voté une loi reconnaissant les limites du territoire non-contrôlé par ses troupes au 19 septembre. L’Ukraine accouchera donc d’une loi lui amputant du terrain tant lutte est russe et déplace un tas de civils (en pus tant d’utérins tend l’utérus et des placentas si vils ?). D’ici à la fin 2015, voire à la St Glinglin, l’Ukraine (ou ce qu’il en reste) devra avoir réformé sa constitution en avalant, heu, en avalisant le nouveau statut des régions de Donetsk et de Lougansk, ces deux républiques auto proclamées par leurs chefs respectifs Zakharchenko et Plotnitsky. Le premier est un ex mécanicien et sape la quête de freins à l’autonomie de sa région. L’autre est ancien militaire de l’armée rouge et...ça fait peur ! A plus longue échéance il est prévu que l’Ukraine, après élections locales, pourra reprendre le contrôle de sa frontière avec la Russie avec comme épine dans le pied les deux régions sus nommées et à statut décentralisé mais, pour l’instant, indéterminé ! Voilà comment on traite avec Poutine, en croisant les doigts pour que le cessez-le feu et le retrait des armes lourdes ne soient pas promesses en l’air tant la détente se maintient à proximité de l’index ! Aux dernières nouvelles, et aux dires de Mr Porochenko, on est en droit de croire à une désescalade du conflit même si la situation reste tendue autour des ruines de l’aéroport de Donetsk (on parle de bords d’ailes) et au village de Chirokiné à 10 km du port stratégique de Marioupol (faut savoir : c’est Marie ou Paul ? Non, je plaisante !). En ce moment, dans le petit village, une âme d’indien abandonné, de Cherokee naît. On aimerait tourner l’apache sans fâcher hyènes…      Oui, on peut espérer mais rien n’est moins sûr avec Mr Poutine qui vient, dernièrement, de décorer Andreï Lougovoï, un bien brave homme et si exemplaire pour sa patrie (d’où la médaille). Oui, ce brave Lougovoï n’est ni plus ni moins le principal suspect de l’empoisonnement au polonium (en 2006) de l’ex agent russe Alexandre Litvinenko. En Russie l’âme est d’ « Aïe ! », en choc, oh là !
Et Poutine reste un fin renard dont on ignore encore les véritables intentions hégémoniques…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabianus 1050 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine